Categories
Accessoires

Prise rj45 : définition, réglementation

 

Aussi dénommée prise 8P8C, la prise rj45 est une prise multimédia dotée de huit fils avec huit broches en plastique aux extrémités comme son nom l’indique. Le sigle rj45 fait référence à Registered Jack, une interface de connexion réseau normalisée. Il s’agit d’un connecteur utilisé dans les réseaux Ethernet. Ainsi, cette prise Ethernet est employée pour les communications par téléphonie fixe et pour l’accès à internet à domicile

 

Prise rj45 : Définition

Ce type de prise est idéal pour la circulation de courants de faible intensité, c’est-à-dire de l’information multimédia, à l’inverse des prises électriques traditionnelles qui fournissent de l’électricité pour alimenter les appareils électriques. Son usage s’est également étendu vers la télévision et la domotique. On distingue les câbles rj45 droits pour relier la carte réseau d’un ordinateur au routeur des câbles rj45 croisés qui permettent de relier directement deux ordinateurs. Étant universel et de type standard, ce connecteur permet ainsi la connexion des prises r et rj11. 

 

Les avantages de la prise rj45

Qui dit prise rj45 dit plus de confort en accès multimédia. Puisque le câble rj45 permet une connexion filaire pour avoir accès à internet, le débit est alors beaucoup plus important et la connexion est plus rapide et constante. Comme cet appareillage autorise le transfert de fichiers entre les différents équipements, l’utilisation de la prise rj45 assure le partage des données lourds et plus rapidement.

Grâce à l’installation de la prise rj45, on a accès à un véritable réseau local qui distribue tout signal multimédia. Du coup, elle peut transmettre un signal télévision de même que recevoir un service de vidéo à la demande.

En outre, l’installation des prises Ethernet permet d’avoir plus de prises disponibles chez soi et de mettre son habitation aux dernières réglementations de sécurité électrique. Parfois, vous aurez besoin d’un mètre ruban pour bien faire votre installation.

 

Prise rj45 : quid de la réglementation ? 

Comme la réglementation actuelle impose l’installation d’un réseau de communication dans toutes les nouvelles constructions, il est essentiel de prévoir le schéma d’une installation de fibre optique dans sa maison individuelle ou le branchement d’une prise de téléphone adsl par exemple. Vu que le répartiteur rj45 est la solution idéale pour avoir facilement accès au multimédia, le branchement de prise rj45 legrand ou autre marque est fortement recommandé.

C’est par la norme NF C 15-100 que la présence des rj45 de câblages est devenue obligatoire dans les constructions neuves, les bâtiments en rénovation ou en extension. Conformément à cette norme, les anciennes prises téléphoniques en T devront être remplacées par des prises rj45. La prise rj45 garantit l’accès à un internet filaire depuis n’importe quelle salle de la maison. D’après la norme en vigueur, un appartement T1 doit avoir deux prises rj45, un T2 doit en avoir 3 et un T3 doit être équipé de 4 prises Ethernet murales. Dans le séjour, deux prises rj45 doivent être juxtaposées aux côtés d’une prise de courant traditionnelle.

 

Categories
Échelles

Peinture époxy : description, application, avantages

 

La peinture époxy est une peinture à l’huile composée d’un liant polymère époxy et de durcisseur. Cette peinture bi-composante est très réputée en raison de sa grande durabilité et de sa résistance aux chocs physiques et aux produits chimiques. En effet, la mélange entre le durcisseur et la résine époxy pour sol en couleur ou pas, permet d’obtenir un composant couvrant et très décoratif qui se durcit très rapidement avec le temps

 

Peinture époxy : de l’industriel au particulier

Actuellement, la peinture à l’huile ne se cantonne plus seulement à de simples usages industriels, de plus en plus de particuliers s’intéressent à sa résistance incomparable. Les grandes industries se servaient principalement de la mélange « résine époxy et durcisseur » pour former leur peinture industrielle. Cette peinture à l’huile servait particulièrement à peindre et à revêtir le sol de type industriel. De nos jours, de plus en plus de personnes optent pour cette peinture bi-composante pour des raisons esthétiques mais également pour sa grande durabilité. Sur le marché, la peinture époxy se déverse en multitudes de couleur : de grands embarras de choix pour les particuliers. Elle se marie facilement avec les décorations et aménagements intérieurs de la maison mais également avec les façades extérieures chères aux yeux des passants. 

Pour gagner profit de cette expérience, il est important de toujours se munir d’un pistolet, d’un rouleau de pinceau et de pinceaux larges. Pour l’application au niveau des combles ou des greniers ou pour la peinture du sol de garage en époxy, il est conseillé d’utiliser un escalier escamotable. Et pour éviter que la peinture ne se sèche rapidement, appliquez la peinture rapidement tout en respectant le temps de séchage entre les deux couches. 

Les avantages de la peinture époxy 

Les avantages de l’utilisation de la peinture époxy pour sol de garage ou autre sont très nombreux. Parmi eux :

  • Une grande résistance et durabilité face aux chocs, intempéries, rayures et aux produits chimiques ;
  • Une offre très vaste sur plusieurs supports : peinture époxy métal, peinture époxy sol, peinture époxy voiture ou encore peinture époxy bois : le choix est à vous ;
  • Une texture idéale pour l’intérieur et l’extérieur : elle est très lisse et maintient « l’effet miroir » graduellement au fil du temps ;
  • Toutes une palette de couleurs selon les préférences et les goûts de chacun. 

 

Les inconvénients de la peinture époxy

Bien que la peinture époxy en brico dépôt promette plusieurs avantages tout aussi intéressants et pratiques, elle dénote tout de même quelques défauts à tenir en compte. 

  • Toxicité lors de l’utilisation : le séchage de la peinture s’effectue à partir de l’évaporation de solvant qui dégage en retour une odeur toxique. Il est important de toujours aérer l’espace de travail et de se munir de matériel nécessaire à la peinture : gants et masque de protection en première ligne. 
  • Complexité de la préparation : il faut être très vif et agile lors du mélange du polymère et du durcisseur aux risques de tout gâcher. La peinture sèche très rapidement ;

Aucune résistance aux Ultra-Violets : l’application d’une deuxième couche est fortement recommandée surtout si elle est placée à l’extérieur.

 

Categories
Colles mastics et adhésifs

Enduit de rebouchage et enduit de lissage : quelle différence ?

 

Il existe différentes sortes d’enduits. Entre l’enduit de rebouchage et de lissage, l’enduit multifonctions et les enduits gras pour laquer, difficile de s’y retrouver ! Il s’agit de produits et de préparations destinées à réparer ou à rattraper les petites imperfections des murs et des plafonds.  Leur usage peut être pour les constructions et rénovations intérieures comme extérieures en cas de défauts superficiels tels que les trous, les petits impacts et griffures, les irrégularités, etc. Mais quelles sont les différences entre eux ?

 

Les différents types d’enduits

Le temps de séchage de l’enduit extérieur diffère de celui en intérieur. Mais une fois sec, l’enduit va se solidifier et va devenir extrêmement dur afin d’assurer la durabilité des constructions. Comme il a été mentionné, les enduits ne s’appliquent essentiellement que sur les murs et les plafonds. Cependant, ils se posent principalement sur des supports en béton et en plâtre. En effet, les supports en bois, en plastique et autres matières ont besoin d’enduits spécifiques.

L’enduit multifonction ou universel est à la fois un enduit pour lisser et pour reboucher. Il sert alors à la fois à reboucher les trous, mais aussi à couvrir les irrégularités. Il offre du coup l’avantage d’être polyvalent et permet ainsi de réaliser les différents travaux en utilisant un seul et même produit. Cependant, l’enduit multifonction est moins couvrant qu’un enduit de lissage et de rebouchage appliqués séparément. De ce fait, pourquoi ne pas investir dessus ? Découvrez alors la différence entre ces deux types d’enduits avant de vous mettre au travail !

 

Différences entre l’enduit de rebouchage et l’enduit de lissage

Les enduits de rebouchage et de lissage ont des fonctions très différentes. Si le premier permet de reboucher les trous notamment pour des petites surfaces, le second type d’enduit vise à parfaire les grandes surfaces peu abîmées. Focus sur les particularités de ces deux sortes d’enduits !

  • L’enduit de rebouchage

L’enduit de rebouchage est dédié à la réparation des murs présentant des fissures et des trous importants. Il répare alors les surfaces réellement abimées. En principe, il s’utilise sur les trous de plus de 2 millimètres de largeur et de profondeur. 

L’enduit de rebouchage est principalement formulé à base de plâtre. Le plâtre de rebouchage permet en fait un séchage plus rapide. Il existe sous forme de poudre ainsi que de pâte. D’un côté, l’enduit pour reboucher en poudre prend une demi-heure à une heure pour durcir. Il offre l’avantage de pouvoir travailler par-dessus rapidement. D’un autre côté, l’enduit en pâte est plus long à sécher, mais il offre l’avantage d’être prêt à l’emploi. L’utilisation du map comme enduit est habituelle pour effectuer des travaux de rebouchage assez importants. Toutefois, rien ne vaut l’enduit de rebouchage. Le temps de séchage du map est d’autant plus long. 

  • L’enduit de lissage

À l’inverse de l’enduit de rebouchage, l’enduit de lissage vise à rattraper les imperfections sur des surfaces plus vastes et notamment avant la pose de la peinture. D’ailleurs, on l’appelle aussi l’enduit de finition, car il va donner aux murs un aspect lisse et va l’aplanir. Aussi, il s’applique alors après l’enduit de rebouchage. En principe, il est destiné aux trous ne dépassant pas les 2 et 3 millimètres de profondeur. Tout comme l’enduit de rebouchage, ce deuxième type d’enduit est disponible sous forme de poudre et en pâte. Dans le cas de l’enduit de lissage, celui en poudre offre l’avantage de se conserver durablement tandis que celui en pâte permet d’éviter tout gâchis et d’avoir un mélange parfaitement dosé. L’enduit de lissage placo est recommandé pour une bonne qualité d’enduit.

En outre, il faut faire la différence entre enduit de lissage et l’enduit pour joint. Ce dernier est dédié aux joints de plaque de plâtre. Aussi utilisé avant la finition peinture, il s’agit d’un enduit à prise rapide destiné à sceller les plaques de plâtre. En fait, il sert de mortier collé entre les plaques. 

Les avantages de mettre un enduit

Trois raisons sont à mettre en évidence pour se convaincre de mettre un enduit sur sa façade ou sur les murs et plafonds de sa maison. D’une part, après avoir vu les fonctions des enduits de rebouchage et de lissage, il faut noter que l’enduit permet alors de couvrir les imperfections. Il uniformise les surfaces et dissimule les multiples défauts. D’autre part, il ne faut pas oublier que l’enduit offre l’apparence finale des murs. De ce fait, il assure l’esthétique et le caractère de la maison et la décore. Enfin, l’enduit protège les surfaces sur lesquelles il est appliqué contre les intempéries, que ce soit le vent et la pluie en extérieur que les faits de l’homme en intérieur.

 

Categories
Accessoires

Comment décorer votre chambre avec des posters ?

 

Souvenir d’adolescence remis au goût du jour, les posters constituent un excellent élément de décoration. Afin de créer une certaine atmosphère dans votre chambre, leur choix et leur disposition sont des paramètres à considérer. Découvrez comment faire pour sublimer votre pièce avec des posters.

 

Pour quelle ambiance ?

La première question à se poser concerne l’ambiance générale que vous voulez instaurer dans votre chambre. De la réponse dépendent tous les autres points. Dans tous les cas, le résultat sera un reflet de votre personnalité. La décoration vous ressemblera. Pour cela, le plus évident est de créer des posters personnalisés. Vous pouvez les concevoir vous-même en utilisant entre autres des plateformes de banque d’images comme fr.depositphotos.com. Une photo de vous avec un fond transformé et le tour est joué. 

Vous avez l’embarras du choix quant à l’environnement que vous voulez mettre en place. Êtes-vous plutôt romantique ? Le choix des couleurs et des illustrations différera d’une ambiance funky. Là où le premier verra des tons blancs, allant au rouge, le second insistera sur des couleurs plus vives et mixées. 

Vous avez aussi la possibilité de combiner plusieurs styles comme le rétro chic. Un climat contemporain ou décalé peut également vous représenter. Vous pouvez ne suivre aucun code et laisser libre cours à votre créativité. 

 

Quels types de posters ?

Il existe une infinité de modèles de posters. Choisissez alors une ou plusieurs catégories selon vos envies :

• Les textes

Ils consistent en un seul mot ou des phrases entières. Ce sont souvent des citations célèbres ou des phrases inspirantes. Ils peuvent être représentés sur un seul poster ou sur une série. 

• Le cinéma

Si vous êtes cinéphile, les affiches de film constituent depuis longtemps des éléments décoratifs privilégiés. Vous avez le choix entre les classiques du cinéma et les titres les plus récents. Combiner les 2 donnera une sorte d’historique du cinéma.

• Des œuvres

Les répliques de toiles de maîtres sont également d’excellents moyens de décorer votre chambre. Comme il en existe une grande variété, vous ne serez pas pris au dépourvu lors de vos achats.

• Des animaux 

Il s’agit d’un thème privilégié également pour les posters. Il s’agit aussi bien de dessins que d’illustrations ou de photographies. Les animaux exotiques ou marins sont très prisés. 

Bien d’autres catégories sont disponibles. Personnages célèbres, photos de vacances et même dessins techniques se prêtent bien aux posters. 

 

Quelles tailles d’affiches ?

Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a autant de dimensions que de modèles en termes de posters. Le tout est de savoir les accorder avec le reste de la pièce. La règle générale est de ne pas dépasser la largeur du meuble au-dessus duquel ils sont placés. S’il n’y en a pas, vous avez toute la liberté du monde. 

Si vous voulez une ambiance minimaliste, optez pour de petits modèles. Vous en avez de la taille d’une carte postale. En petit nombre, ils donneront une impression d’espace. Certains posters, par contre, peuvent prendre la place d’un pan entier de mur. Ils font ressortir une certaine détermination. Et toutes les tailles intermédiaires existent. 

N’hésitez pas à combiner différentes grandeurs d’affiches. Encore une fois, cela dépend si vous voulez créer une uniformité avec des dimensions égales ou un effet plus apaisant avec des visuels différents. 

Où placer les posters ?

Mettre les affiches sur le plafond au-dessus du lit est sans doute passé de mode. Outre cela, Chaque recoin de votre chambre peut disposer d’un poster. Vous pouvez ainsi en placer sur chaque mur ou sur un seul. Dans ce cas, l’espace directement au-dessus du sommier est l’endroit idéal. L’alternative se situe en face du lit. En mettre face-à-face est également une possibilité. 

À part les emplacements au-dessus des meubles, ces derniers sont de parfaits supports pour les posters. Simplement posés dessus, ils ajoutent du cachet à la pièce. Placez alors simplement une affiche sur la commode ou sur la table de chevet et le tour est joué. De plus, cette méthode vous évite d’avoir à percer les murs. Les baguettes murales constituent de bonnes places pour les cadres.

Le cadre de la porte est aussi un bon endroit pour les posters. Même si ce n’est pas très commun, ce type de décoration est loin d’être monotone. 

 

Quel agencement choisir ?

Une fois de plus, la manière dont vous organisez les posters révèle une partie de votre personnalité. En effet, il n’y a pas UNE bonne façon d’agencer ses affiches. 

Dans le cas où vous seriez « carré » dans votre tempérament, vous classerez vos cadres dans un ordre bien précis. Rangés en lignes et en colonnes, ils donnent une idée d’ordre et de classe. Vous pouvez également dessiner un motif, un cercle ou un losange par exemple, autour d’un objet central. Celui-ci peut être un miroir ou un poster même.  

Si par contre vous n’aimez pas rester figé dans les règles, remplissez simplement le mur d’affiches. Alternez les couleurs, les tailles et les thèmes. Mettez tantôt au format paysage, tantôt au format portrait. Veillez tout de même à garder une certaine harmonie dans l’ensemble. Cela crée une ambiance relaxante.

 

Quels cadres utiliser ?

À l’heure actuelle, il est hors de question de fixer les posters avec du ruban adhésif ou des punaises. Vous trouverez une grande variété de cadres où placer vos posters dans le commerce. Simplement fixés avec une agrafeuse électrique  dans le dos ou glissés comme des photos, les méthodes de fixation sont nombreuses. Il en va de même pour les matières constituant le cadre proprement dit. 

Le bois est sans doute la valeur la plus sûre. Il est chaleureux et élégant. Il peut être teinté ou simplement verni. Si vous choisissez un modèle coloré, faites en sorte que sa couleur mette en valeur le poster. Il devra également se démarquer du mur en arrière-plan tout en étant en harmonie avec lui.

Il existe aujourd’hui plusieurs supports de posters. Certaines enseignes proposent entre autres des formes de pinces de bureau. Vous pouvez également opter pour un cadre de toile masqué derrière l’affiche.

 

 

Categories
Échelles

Comment installer un circuit va et vient ?

 

Pour vos prochains travaux de rénovation électrique, pourquoi pas un câblage va et vient dans votre hall d’entrée ou dans les pièces à vivre voire dans chaque pièce de la maison? Réaliser ce genre de travaux sera simple si vous vous faites aider par un électricien professionnel. 

 

Les avantages du va et vient

Un interrupteur va et vient peut vous permettre de faire quelques économies d’énergies à la maison tout en vous assurant un maximum de confort. Il s’agit de réaliser un branchement interrupteur va et vient qui vous permettra d’allumer et d’éteindre d’un côté ou de l’autre d’un hall d’entrée ou d’une pièce par exemple. Ce qui vous évitera de faire des aller et retour pour allumer et éteindre la lumière. Cela vous évite aussi de laisser la lumière dans des parties de la maison qui ne sont pas très souvent utilisées. 

Un interrupteur va et vient peut s’adapter à tous les espaces. Bien qu’il soit le plus souvent sollicité dans le hall d’entrée, il trouvera facilement sa place dans la décoration de n’importe quelle pièce. C’est une manière simple de faciliter la gestion de l’éclairage intérieur comme extérieur. Le montage va et vient peut également être placé sur la véranda ou la terrasse et à l’intérieur de la maison. 

Comment brancher un interrupteur va et vient

Pour un montage va et vient réussi, vous ne pouvez pas vous passer de l’aide d’un électricien professionnel. Ce dernier s’occupera aussi bien de la création du schéma va et vient que du branchement interrupteur 3 fils. Il se déplacera avec son matériel et n’aura besoin que d’une échelle télescopique ainsi que des équipements électriques aux normes pour la réalisation de l’ensemble des travaux. 

Le schéma électrique va et vient consiste à installer 3 bornes de branchement, dont 2 sur l’interrupteur. Ce sera 1 borne d’alimentation et de retour et 2 bornes va et vient installées entre les 2 interrupteurs. Ce qui permettra à l’un comme à l’autre d’allumer et d’éteindre en même temps une ampoule. 

Comme susmentionné, le schéma électrique éclairage peut s’installer en intérieur comme en extérieur, pour peu qu’il ne couvre pas moins de 1.5 mm2. Vous aurez besoin de deux interrupteurs, de fils électriques ainsi que d’un disjoncteur de 16A maximum de 8 points d’utilisation pour réaliser ce type de branchement. L’électricien s’occupera à la fois de la mise en place des équipements sur le mur que de l’éclairage au plafond ainsi que du disjoncteur sur votre tableau électrique. Le tout doit respecter l’architecture électrique de votre résidence. 

Selon les normes, pour un peu plus de sécurité, on vous conseille de réaliser un branchement caché : soit dans les combles et les murs, soit par un cache-fil. Évidemment, avant de commencer quelques travaux électriques que ce soit chez vous, vous devez couper la distribution générale d’électricité de votre maison. Vous minimisez ainsi les risques d’électrocution. Voilà comment brancher un interrupteur va et vient. 

 

Categories
Accessoires

Les meilleures idées pour aménager un placard d’entrée

 

L’aménagement d’un placard pour hall d’entrée est gage de la bonne tenue des lieux. Ce qui peut impacter sur le style et le confort de votre espace, et les prémisses d’un appartement ou d’une maison agréable. Aussi, vous ne devez pas le minimiser. Voici quelques conseils que l’on peut vous proposer. 

 

Les trucs et astuces pour bien aménager votre placard d’entrée

  • Un placard vestiaire pour y accrocher vos affaires

Pour décorer votre hall d’entrée, pourquoi pas un placard vestiaire ou un « mudroom » ? C’est un classique de l’aménagement d’intérieur, aussi stylé que pratique. Il s’agira d’installer un meuble d’entrée avec des accroches pour les vestes et les sacs, des espaces de rangement ainsi que des porte-chaussures et un espace confortable pour se changer et se reposer dès l’entrée de votre appartement ou maison. 

Pas la peine de se former à devenir un grand bricoleur pour profiter de ce genre de placard d’entrée chic. En rayon des boutiques d’ameublement, vous en avez de tous les styles et de tous les prix, mais aussi de toutes les tailles. De quoi répondre à vos besoins.  

  • Un dressing sur mesure dans votre hall d’entrée

Pour ceux qui ne manquent pas d’espace, aménager un placard d’entrée peut revenir à installer un grand dressing. Il n’y a rien de tel pour avoir un bon espace de rangement. À savoir que le dressing à l’entrée peut être fait sur mesure si vous avez du budget. 

Dans un dressing, vous aurez à la fois des rangements pour les vêtements, pour les chaussures, les sacs, et bien d’autres encore. 

  • Des cases de rangement pour un côté pratique

Présentées sous forme d’une grande bibliothèque, les cases de rangement peuvent être une bonne idée pour l’entrée de votre maison.  C’est aussi pratique qu’esthétique, car vous pouvez accéder facilement à vos affaires ainsi. 

Pour une décoration d’entrée plus personnalisée et pour protéger vos affaires des regards indiscrets, vous pouvez agrémenter le meuble de quelques paniers de rangement à quelques euros chacun. En mixant différentes matières, vous pouvez apporter un peu plus de design à votre hall d’entrée. 

  • Redonnez vie à des meubles originaux pour l’aménagement de votre espace

Pour aménager une entrée étroite, on peut aussi vous conseiller de détourner certains meubles. Par exemple, le placard en métal de style « casier d’école » de votre enfant ne lui sert plus ? Il pourra trouver facilement sa place dans le hall d’entrée de votre maison. Cela apportera une touche d’originalité à votre espace. Ce sera d’autant plus le cas si celui-ci est d’une couleur vive. Chose que vous pouvez facilement faire avec des peintures spéciales pour alu et quelques coups de pinceau.  

Dans ce genre de meuble, vous avez différentes cases de rangement pour différents accessoires. Ce qui vous aidera à vous y retrouver plus facilement. 

  • Une penderie : un classique de l’aménagement du hall d’entrée

Pour aménager votre maison, une penderie d’entrée peut également être une bonne idée. C’est esthétique, moderne et cela s’adapte parfaitement à n’importe quelle thématique de décoration. De plus, la penderie a des portes fermées. Ce qui assurera un peu plus d’intimité dans cet espace et garantira une bonne tenue des lieux. 

En rayon des magasins de décoration, vous avez des penderies de différentes tailles et avec divers agencements. Prenez le temps de voir l’intérieur des meubles pour être sûr de trouver celui qui correspondra le mieux à vos besoins.  

  • Un hall d’entrée : un sas avant d’entrer chez vous

Au lieu d’un aménagement avec placard, vous pouvez aussi créer un genre de sas d’entrée dans votre espace. C’est idéal notamment pour ceux et celles qui ont une petite entrée. Le principe consiste à créer un coin tranquille avec un banc et des accroches aux murs pour permettre à vous et à vos invités de vous débarrasser de vos affaires et des soucis de l’extérieur avant de réellement pénétrer dans la maison. 

Le coin d’entrée peut se fondre complètement dans votre hall ou être peint d’une couleur différente pour une touche d’originalité. 

  • Une boîte de rangement dans un petit espace

Pour une centaine d’euros environ, vous pouvez aussi acheter une boîte de rangement pour aménager votre entrée correctement et simplement. Ce meuble vous propose une penderie pour vos affaires, une chaise pour vous mettre à l’aise, et quelques étagères de rangement pour le reste de vos affaires. C’est le must en termes de placard d’entrée moderne. 

D’une profondeur de 50 cm environ, cette boîte peut s’installer facilement dans votre maison ou appartement. Elle occupe d’autant moins de place qu’elle est ouverte et ne nécessite donc pas de prendre en compte l’espace d’ouverture d’une porte. 

  • Un simple accessoire en bois pour créer un hall d’entrée chez vous

Ce n’est pas la peine de trouver et d’installer de gros placards de rangement ou encore de réaliser de gros travaux de rénovation pour avoir un hall d’entrée stylé et fonctionnel. Il suffit d’une simple étagère en bois que vous allez accrocher au mur. 

Ce genre d’accessoires se décline en différentes tailles et styles pour se fondre plus facilement dans votre espace. Il vous propose des accroches pour vos vêtements, chapeaux et sacs, ainsi qu’une étagère pour les paniers de rangements. 

  • Un miroir pour un hall d’entrée plus grand et plus design

Vous avez un hall d’entrée de petite taille ? Pourquoi ne pas y mettre un grand miroir ? Ce qui le fera paraître plus grand et plus lumineux, donc plus design et plus agréable. C’est une solution qui a déjà fait ses preuves dans de nombreuses maisons. Les grandes marques et les artisans spécialistes de la verrerie et miroiterie peuvent découper les miroirs en fonction des dimensions de votre mur. 

  • Les accessoires escamotables : vos meilleurs alliés

Pour aménager un hall d’entrée de petite taille, les accessoires escamotables sont vos meilleurs alliés. Ce sont des meubles qui peuvent se cacher dans les murs ou être déployés et repliés facilement en fonction de vos besoins. Ce qui assurera le confort, la fonctionnalité et le style de votre sas d’entrée. 

Quelques grandes marques vous proposent un accompagnement sur-mesure afin de rentabiliser le moindre cm2 de votre espace avec des meubles design et des espaces de rangement assez originaux. 

  • Un mobilier multi-usage pour gagner de la place

Pour gagner de la place dans votre hall d’entrée, le mobilier multi-usage est également un allié que vous ne devez pas minimiser. C’est une table basse qui pourra accueillir vos accessoires de décoration avec une étagère en bas pour vos chaussures. Ce peut être également une lampe pour assurer l’éclairage de votre espace avec des accroches pour vos affaires. 

Choisir ces accessoires de décoration multifonction vous garantira la fonctionnalité de votre hall d’entrée, tout en minimisant les dépenses et le nombre de travaux à faire pour l’aménagement. 

  • Un range-chaussures : un incontournable dans l’aménagement d’un hall d’entrée

Pour un aménagement parfait et fonctionnel, un banc de chaussures à l’entrée ou un meuble range-chaussures est incontournable. En effet, pour éviter de tacher l’intérieur, c’est généralement ici que l’on se débarrasse des chaussures que l’on a portées à l’extérieur. 

Plusieurs modèles sont disponibles sur le marché pour quelques centaines d’euros. Ce qui n’empêche pas les bricoleurs dans l’âme de créer leur propre accessoire d’ameublement personnalisé en fonction de l’espace disponible dans leur hall. 

  • Un meuble à poser pour ne pas toucher au mur

Notamment si vous êtes locataire, vous lancer dans de gros travaux aménager un placard d’entrée n’est pas une alternative. Ce sera trop coûteux pour des installations que vous allez peut-être abandonner tôt ou tard. Sans compter que vous allez devoir obtenir l’aval de votre propriétaire. Ce qui peut prendre du temps. 

La meilleure solution serait donc d’investir dans un meuble d’entrée démontable. Ce peut être des accessoires en métal ou en bois qui ne vous coûteront que quelques dizaines d’euros seulement et qui se poseront en deux temps trois mouvements dans votre espace, peu importe sa taille.

  • Faire preuve d’originalité et de créativité

Pas besoin de meuble pour aménager un espace de rangement dans l’entrée de votre maison. Une simple échelle par exemple pourra amplement faire l’affaire. C’est esthétique. C’est en bois, donc assez convivial. C’est surtout original. En plus, c’est pratique. Vous pouvez accrocher vos affaires sur les différents paliers et utiliser les autres pour y mettre vos accessoires de décoration. 

Comment bien aménager votre hall d’entrée ?

Pour réussir votre projet de décoration, il importe de choisir les bons meubles et les bons accessoires pour aménager votre entrée étroite. En la matière, vu la taille de l’espace, les dimensions importent énormément. Par conséquent, prenez en amont des mesures avec un mètre ruban pour être sûr d’aménager un bon placard d’entrée chez vous. 

Par ailleurs, vous devez choisir le bon emplacement pour votre meuble de hall d’entrée. Il peut en effet impacter sur la luminosité et le style de votre espace. Vous n’êtes pas sans savoir qu’un placard d’entrée se fait dans un coin. Placez-le toujours contre le mur du fond de votre hall d’entrée pour en assurer la fonctionnalité.

 

Categories
Instruments de mesure

L’essentiel à savoir sur la construction d’une mezzanine

 

Selon la hauteur sous plafond dont vous disposez, vous pouvez créer une mezzanine pour gagner de la place. Vous aurez la possibilité de la transformer en chambre ou en salle de jeu, selon vos préférences. Toutefois, avant de vous précipiter dans la construction, vous devez tenir en considération certains détails. 

 

Les points à prendre en compte avant de se lancer dans les travaux

Construire une mezzanine demande une mûre réflexion. Autrement, le résultat risque de vous décevoir. La première étape consiste de ce fait à vous décider sur son emplacement. Cette tâche dépend néanmoins de la configuration de votre intérieur et de la présence des murs porteurs. Ensuite, tenez en compte la forme de votre habitation. 

  • Dans quelle pièce peut-on installer la mezzanine ?

Si vous désirez installer une mezzanine chambre, plusieurs choix s’offrent à vous. Vous pouvez la construire dans une chambre pour enfant. Pour favoriser votre confort et pour optimiser la circulation dans la petite pièce, il est important de prévoir une hauteur de 1,8 à 2 m. Afin d’accompagner votre enfant à son développement, faites en sorte de créer un endroit cosy qui lui permet de s’asseoir et bouger durant son sommeil. Autrement, il est entièrement possible de repenser à l’aménagement de votre pièce de vie. Assurez-vous cependant à avoir une mezzanine maison avec une hauteur de 1,9 à 2 m au minimum pour favoriser la pénétration de la lumière dans votre salon. Si vous comptez l’utiliser en guise de coin bureau ou de home cinéma, une hauteur de 1,90 m suffira amplement. 

  • Hauteur minimale à prévoir

Avant de lancer la construction d’une mezzanine salon, vous devez avoir une hauteur totale de 4 m au minimum. Pour que vous puissiez vous tenir debout dans cette nouvelle configuration, il vous faut une loggia de 2 m. Cela optimisera également votre confort au quotidien. Il ne vous reste plus qu’à choisir l’aménagement dont vous comptez en faire. Vous souhaitez remplacer le lit mezzanine escalier en un véritable espace de vie ? Il faut prévoir 1 m de hauteur pour une chambre d’enfant.

  • Éléments de protection contre les chutes

Pour réduire les risques d’accident, il est important d’installer une rambarde mezzanine ou un garde-corps. Généralement, les barrières sont constituées de balustres et de poteaux. Dans une chambre à coucher pour enfant, vous devez penser à l’emplacement d’un garde-corps de 50 cm. Pour un maximum de sécurité dans une pièce de vie cependant, on vous recommande d’installer une barrière à 1 m avec un espacement de 11 cm entre les balustres.  

  • Choix des types d’accès

Il existe plusieurs manières d’accéder à la mezzanine. L’échelle de meunier convient parfaitement pour équiper une mezzanine pour petit espace. Bien qu’elle ne soit pas très sécuritaire pour les enfants, sachez qu’elle réduit les encombrements dans votre habitation. L’escalier mezzanine est une autre alternative intéressante. Effectivement, il allie confort et praticité. Contrairement au modèle précédent, il est particulièrement encombrant. Toutefois, il est disponible en plusieurs styles (ajouré, tournant, plein, hélicoïdal, etc) selon vos préférences. Certains d’entre eux vous offrent d’ailleurs des rangements supplémentaires. Enfin, vous pouvez vous orienter vers les échelles traditionnelles. Ces dernières trouvent facilement leur place dans la chambre de vos petits bouts. De même, elles simplifient les va-et-vient. 

 

Zoom sur les différentes règles à ne pas négliger

Construire une mezzanine n’est pas une tâche à prendre à la légère. Pour y arriver, il est indispensable de s’en tenir à plusieurs règles.

  • Gros plan sur les approches de construction de mezzanine

La mezzanine sur pieds est la solution la plus courante. Pour qu’elle puisse tenir, il faut soutenir son plancher à l’aide d’un pilier. Il ne reste plus qu’à mettre des fixations en place, et le tour est joué. Autrement, vous pouvez axer votre choix vers un modèle à cheval sur un mur porteur. Elle devrait être mise en œuvre uniquement par des professionnels. Enfin, la mezzanine suspendue consiste à l’accrocher à la structure du plafond ou à la charpente. Cette technique apporte une touche de modernité à votre intérieur. Aussi, le coût de la réalisation est assez élevé. Il varie entre 2 500 à 7000 euros.

  • Quid des démarches administratives ?

Si la construction présente une emprise inférieure à 5 m², il n’existe aucune formalité à suivre. Toutefois, pour une emprise entre 5 et 20 m², on vous conseille de soumettre une déclaration de travaux en mairie. Enfin, sachez que vous aurez besoin d’un permis de construire pour une surface au-delà de 20 m².

  • Le choix de la hauteur

Pour installer une mezzanine dans une maison ancienne ou moderne, vous devez garantir la circulation de la lumière et de l’air sous la construction. Selon la réglementation, il faut se limiter entre 1,90 à 2 m de hauteur. Pour avoir la certitude, on vous conseille d’employer un mètre laser. Autrement, le projet risque de tomber à l’eau. 

  • Zoom sur les mesures de sécurité à respecter

Que vous souhaitiez créer une mezzanine bureau ou salon, assurez-vous que vous possédiez une construction solide. Cette dernière devrait supporter largement le poids de la mezzanine pour éviter les effondrements. Afin de maximiser la sécurité des petits, il est indispensable d’équiper la loggia avec un garde-corps adéquat. Enfin, n’oubliez pas de réfléchir à son accessibilité et à la mise en place d’un escalier pour mezzanine. 

  • Pourquoi recourir à un professionnel ? 

Faire construire une mezzanine à un professionnel vous garantit un résultat impeccable. De plus, avant de commencer le projet, il vérifie d’abord la résistance de la construction et effectue de nombreux diagnostics. Si vous optez pour un modèle en béton, faites appel à maçon. Pour la mezzanine en bois, cependant, contactez un menuisier ou un charpentier. Enfin, un ferronnier est votre meilleur allié pour fabriquer une construction en fer. Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander un devis au préalable et à comparer la prestation de plusieurs professionnels avant de sceller votre choix.

 

Categories
Échelles

5 choses à éviter avec le béton ciré d’une salle de bain

 

Le béton ciré est un matériau de construction très prisé. Avec l’évolution de la technologie, de nombreux individus l’utilisent pour donner une touche esthétique dans leurs salles de bains. Si vous avez opté pour le béton ciré, vous devez prendre en compte les différents points à éviter avant son installation. 

 

Appliquer le béton ciré dans toute la salle de bain

Actuellement, les décorateurs d’intérieur comme les constructeurs proposent la pose de béton ciré dans une salle de bain. Non seulement ce matériau est hyper tendance, mais il apporte également une ambiance contemporaine dans la pièce susmentionnée. Pour obtenir un meilleur rendu, cependant, il est impératif de tenir en considération les différents conseils suivants. Premièrement, sachez qu’il est tout à fait possible de poser un béton ciré sur le mur, le plan de travail, le bac à douche, la porte, l’évier et le sol. 

Généralement, son épaisseur varie entre 0,7 mm à 2 mm selon le support. Toutefois, notez qu’une fois en contact avec de l’eau, il a tendance à glisser. Appliquer le matériau dans toute la salle de bain peut ainsi vous exposer à des chutes. Pour y remédier, des fabricants ont mis en place un béton ciré avec un effet antidérapant. Il est également possible d’investir dans un tapis de sol adéquat pour minimiser les risques. 

Si vous vous penchez vers une douche en béton ciré rugueux, vous devez réfléchir à son entretien. Vous aurez besoin d’un produit pas trop acide pour éliminer les traces de calcaires et les saletés incrustées ainsi que réduire l’apparition des rayures. La tâche pourrait toutefois devenir laborieuse. Une raison qui explique pourquoi on vous recommande de poser le matériau sur quelques surfaces uniquement.

 

Mettre le béton ciré sans examiner les supports

Le béton ciré existe en plusieurs coloris et est entièrement compatible avec le chauffage au sol. L’occupant de la maison peut ainsi s’orienter vers la couleur qui s’adapte le plus au style de son intérieur. Vous pouvez, par exemple, vous axer vers une salle de bain en béton ciré beige pour y apporter de la luminosité supplémentaire. Le rouge et le noir coquelicot feront également l’affaire. Une fois que vous avez validé votre choix, vous devez désormais réfléchir à sa pose. Lorsque vous commencez à déposer l’enduit de la salle de bain, vous ne pouvez plus faire machine arrière. 

Si vous n’avez pas examiné les supports qui vont accueillir le béton ciré de la salle de bain, vous pourrez vous confronter à des problèmes plus sérieux. Effectivement, sachez que ce matériau adopte parfaitement son support, contrairement à la moquette. Si vous avez oublié d’analyser ce dernier, les défauts seront visibles. Notez également qu’il est important de prendre en compte l’épaisseur du béton ciré lors de son installation. Il ne doit pas dépasser les 4 mm, autrement, il bloquera la circulation de l’air dans la pièce. 

 

Installer le béton ciré pour combattre les taches

Étaler un béton ciré sur carrelage est une technique très prisée, notamment en home staging. Cette approche permet en effet de donner un coup de jeune à une salle de bain et de ramener un peu de fraîcheur dans la pièce. Contrairement à ce que l’on croit, cependant, ce matériau ne renferme plus de cire. De même, il n’est pas aussi résistant qu’on le pense. Pour qu’il puisse avoir l’effet souhaité, il doit être enveloppé de produit « bouche-pore » et de résine ou de vernis qui améliorera la protection de la surface. 

Cette méthode accentue également l’étanchéité entre receveur et carrelage. Ce protecteur de surface, comme son nom l’indique, peut résister à des taches et à la plupart des détergents, hormis les acides. On vous conseille ainsi d’éviter l’accumulation des tartres si vous souhaitez augmenter sa durée de vie. Aussi, il faut s’orienter vers des composants de meilleure qualité. Pour vous aider, sachez que le prix béton ciré m2 peut aller jusqu’à 45 euros. Pour ce tarif, vous bénéficiez d’un kit complet, hors pose. Le prix fini posé oscille entre 80 et 100 euros.  

En outre, l’usage d’un dissolvant pour les ongles dans la salle de bain n’est pas très recommandé. Le béton ciré pourrait ne pas y résister. 

 

Utiliser un béton ciré de qualité déplorable

Rénover une habitation consiste à réfléchir à son accessibilité et à donner un coup de boost à l’ancienne ambiance. L’escalier escamotable est un moyen de faciliter le déplacement d’une pièce à une autre tout en réduisant les encombrements. Il est souvent employé pour accéder aisément au grenier. Il apporte aussi une valeur supplémentaire à votre propriété. L’utilisation d’un béton ciré dans la salle de bain séduit également une multitude d’occupants et de constructeurs. Lorsque vous choisissez ce matériau, privilégiez celui qui affiche une meilleure qualité. Bien évidemment, le prix peut aller entre 2 à 10 euros le m². 

Avant de vous lancer dans les travaux, on vous conseille de toujours visiter les chantiers de l’entreprise de votre choix. Cette méthode vous permettra d’avoir une idée de la compétence du professionnel que vous désirez engagé. Dans tous les cas, sachez qu’un excellent entrepreneur effectue un travail minutieux afin de rajouter un supplément d’étanchéité à la salle de bain. Si vous comptez agir seul, n’hésitez pas à vous en tenir aux instructions dans le mode d’emploi et à vous servir de bons outils. Respectez les indications et le temps de séchage à la lettre. 

 

Aménager la salle de bain avec un béton ciré sans réfléchir à une future modification

Le béton ciré peut être utilisé comme enduit carrelage pour la salle de bain. Avec les bonnes méthodes, le résultat sera au top. Avant de vous lancer dans cette aventure, cependant, vous devez essayer de vous projeter. Bien que ce matériau puisse être votre coup de cœur actuel, la donne pourrait changer dans quelques années. Pour éviter les mauvaises surprises, nous vous conseillons de toujours laisser un espace de 0,5 cm au minimum entre le sol et la porte. De cette manière, vous n’aurez pas besoin de raboter cette dernière si vous venez à changer le revêtement du sol à l’avenir.

 

Categories
Outillage électroportatif

Travail du bois : Choix d’essence et d’outils

 

Vous êtes un amateur de bricolage du bois ou souhaitez faire du travail du bois une nouvelle passion ? Il vous sera alors indispensable de bien choisir les outils et instruments indispensables à cette activité. Avoir les meilleurs outils contribue en effet au plaisir de leurs utilisations mais surtout au succès de vos créations. 

 

Vous êtes un artisan du bois professionnel ? Vous devez donc savoir que travailler le bois ne se limite pas à savoir choisir son outillage professionnel. En effet, il est également indispensable de connaître quelle essence de bois est utilisée afin de créer des œuvres durables et esthétiques. Découvrez dans cet article le meilleur des trucs et astuces de bricolage  pour vous aider dans le choix de votre essence de bois et  de vos outils de menuisier.

 

Les essences de bois à utiliser en menuiserie

Le travail du bois  implique la connaissance des différentes classes et essences de bois afin de déterminer lesquelles on utilisera pour les différents types de menuiseries. Chaque bois possède des caractéristiques particulières. En fonction de leur provenance, de leur résistance, de leur texture ou encore de leurs propriétés mécaniques, certaines essences de bois sont donc plus faciles et plus performantes à travailler que d’autres en menuiserie. Les artisans du bois utilisent le plus souvent en général trois types d’essence de bois : les bois feuillus, les résineux et les exotiques. 

Les bois résineux sont des essences de bois de teintes très claires issus des conifères et sont très faciles à travailler. Après les avoir enduits de peinture ou de vernis, ils peuvent très bien résister aux intempéries et être utilisés dans la menuiserie extérieure et intérieure. Les plus connus dans les métiers du bois sont le Pin, le Sapin, l’Orme, le Melèze et le Douglas. Ils sont également parfaits pour la réalisation des meubles et aménagements intérieurs.

Les bois exotiques, notamment l’Acacia, le Merbau, l’Iroko, le Palissandre ou encore le Doussié, sont imputrescibles. En effet, cette essence est caractérisée par leur résistance naturelle à l’humidité, aux champignons et aux insectes ce qui fait qu’elle est très appréciée par tous les menuisiers du bois.  Parfaits pour des constructions extérieures, ces bois sont aussi idéals pour la cuisine et la salle d’eau.

Le Chêne, le Hêtre, le Frêne, le Merisier ou le Châtaignier sont classés parmi les essences de bois feuillus. Fréquemment utilisés dans les revêtements de sols et les menuiseries, il s’agit de bois massifs et nobles très prisés car ils combinent les avantages des bois résineux et exotiques.

 

Outils pour travailler le bois : les indispensables

L’outillage du menuisier compte beaucoup pour des réalisations de qualité. En effet, le travail du bois ne dépend pas seulement du talent de l’artisan, chaque matériel et outil pour travailler le bois contribue énormément pour avoir le résultat escompté. 

  • Les outils pour couper le bois

La découpe du bois est une étape indéniable de la menuiserie. Cette activité amène toujours à faire des découpes simples et droites comme plus sophistiquées selon l’œuvre à réaliser. La scie circulaire  est le matériel de prédilection de tout menuisier, amateur comme professionnel. En effet, cet outillage de menuiserie de bois est très polyvalent mais surtout très pratique. Cette scie dispose d’un système de guidage qui permet de découper de façon linéaire et bien précise. En outre, la scie manuelle classique et la scie sabre sont des instruments de découpe du bois à absolument avoir dans son atelier. La scie sauteuse est également un outil de découpe indispensable. Parfait pour les petits travaux, elle permet de réaliser des coupes droites, en courbe ou en biais.

  • Les outils pour mesurer

La  précision est une des qualités requises en menuiserie. Il ne faut pas d’erreur de calcul ni de mesure pour que le travail puisse être un succès. Pour ce faire, le mètre ruban, le crayon et l’équerre sont nécessaires et ne doivent jamais se séparer du menuisier. Ils permettent de faire des traçages précis et d’avoir les bonnes mesures.

  • Les outils pour percer, fixer et coller

Dans le cadre de la menuiserie, assembler des pièces de bois est de mise.  Il faudra alors avoir une perceuse électrique ou une perceuse à colonne, un pistolet à clous et une perceuse vicieuse. La colle à bois est bien évidemment indispensable de même que les clous et les marteaux ainsi que les vis et les tournevis. 

  • Les outils pour sculpter et façonner le bois

Le ciseau à bois, le bédane, la gouge, le couteau à deux manches et le racloir sont des instruments indispensables pour façonner le bois en le taillant, le creusant, en y ajoutant des motifs, etc. Si les ciseaux et bédanes permettent de creuser des entailles et des mortaises dans le bois, la gouge permet de sculpter dans le bois différentes sortes de motifs. Le couteau à deux manches sert à écorcer et à arrondir le bois afin de réaliser des façonnages de grande précision. Pour aplanir le bois, le menuisier utilise également le riflard. 

  • Les outils pour la finition

La finition est la dernière étape de la création d’une œuvre en bois mais pas la moindre. En effet, elle est le stade le plus important en menuiserie du fait qu’elle va donner l’aspect final du travail. Pour réaliser une finition parfaite, il faudra lisser, polir ou encore décaper le bois. Rabot, ponceuses électriques, différents papiers abrasifs sont alors les outils du menuisier les plus indispensables à cette dernière ligne droite. En outre, le racloir sera également utile lors de la finition pour retirer les traces de colle ou les taches sur le bois.

Par ailleurs, tout au long de la création, il faudra se munir de serre-joints et de presses afin d’immobiliser les éléments en bois. Que ce soit pour assembler et coller les multiples pièces, pour percer, découper,… les éléments seront ainsi parfaitement maintenus en place.

 

Categories
Instruments de mesure

Nos astuces pour calculer la surface d’un mur

 

Dans le domaine de la construction et du bâtiment, le concept de mesure n’est pas à prendre à la légère. Tout est question de précision. En effet, une seule erreur de calcul et tout s’écroule ! Aussi bien dans la construction des bâtiments neufs que dans la rénovation des constructions existantes, les mesures et tous les calculs doivent être corrects au risque d’avoir un mur en pente, des fenêtres asymétriques, etc. 

 

De même, les calculs sont tout aussi importants en matière d’isolation ou de revêtement de vos pièces. Vous projetez d’isoler les mûrs de votre chambre ou de peindre votre façade ? Commencez par détenir toutes les mesures nécessaires : longueurs, hauteurs mais surtout la surface du mur  ou des mûrs en question. Si le calcul en m² d’un mur paraît simple aux premiers abords, détrompez-vous ! Dans la réalité, il s’avère assez difficile notamment lorsque vous avez affaire avec des mûrs aux formes non conventionnelles. Ainsi, découvrez comment calculer une surface en m²  dans cet article !

 

Calculer la surface d’un mur : pourquoi faire ?

Le calcul en mètre carré  est une étape à absolument franchir avant de revêtir ou d’isoler un mur intérieur ou extérieur. D’une part, cette procédure permet de mieux préparer les équipements indispensables notamment en matière quantitatif. Par exemple, dans le cadre d’une peinture, connaître la surface en m² permet de déterminer la quantité de sous-couche, le nombre de pots de peinture, de bâches et rubans de protection, etc. Cela conduit à avoir les quantités suffisantes et permet d’éviter le manque de peinture. Aussi, estimer la quantité exacte de matériau isolant n’est possible qu’après un calcul m² du mur !  

D’autre part, c’est un excellent moyen de maîtriser votre budget. Le calcul de la surface permettra en effet d’estimer combien coûtera votre projet d’isolation ou de revêtement mural. Par ailleurs, connaître la surface de votre mur vous permettra de vérifier les calculs de vos prestataires ou encore pour remplir des demandes de devis. Vous souhaitez vendre votre maison ? Sachez que vous devez également connaître les mesures de chacune des pièces aussi bien celle des surfaces des mûrs que des plafonds et des sols.

Calculer la surface d’un mur : comment faire ? 

Que ce soit pour déterminer la quantité de peinture à acheter ou le nombre de carreaux nécessaires pour carreler un mur ou n’importe quel revêtement mural de votre choix, il est indispensable de connaître exactement la surface de celui-ci. De ce fait, savoir comment calculer une surface est essentiel. Vous avez du mal à appliquer les formules apprises au collège ? Ne vous en faites pas, voici les explications détaillées qui vous aideront à calculer une surface en m²  de tous les murs de votre maison !

En outre, avant de passer au calcul en m² du mur, vous devez procéder à la prise de mesure de la longueur et de la hauteur du mur. Munissez-vous d’un mètre-ruban  pour les relever. Si vous souhaitez mesurer vos mûrs extérieurs, vous devez cependant utiliser un mètre laser appelé également télémètre. Cet outil de mesure électronique est très précis et fournit des mesures exactes.

  • Calculer la surface d’un mur rectangle

En général, les mûrs sont rectangulaires. La fameuse formule hauteur multipliée par la longueur du mur sera donc le mode de calcul à utiliser pour procéder au calcul de la surface du rectangle. 

Surface= Longueur x Hauteur

Si le mur est plein, ce calcul se fait rapidement et simplement. Cependant, si votre mur comporte des portes et des fenêtres, il faudra également procéder au calcul de ces ouvertures et de les retirer à la valeur de la surface pleine. Dans le cadre des portes et fenêtres, la formule pour avoir leur surface reste la même puisqu’il s’agit de rectangle ou de carré. Cependant, si vous vous trouver devant des ouvertures en formes de cercle, vous devez utiliser la formule : 

Surface = rayon x rayon x ∏

Vous devez donc mesurer le diamètre de ces ouvertures.

  • Calculer la surface d’un mur pignon

Le pignon d’une maison correspond au mur en forme de triangle lié directement au toit et au mur rectangulaire sous le pignon. Si le calcul de la surface du mur sous-pignon ressemble au calcul de tout mur en forme de rectangle, le calcul de la surface triangle  est différent. La formule utilisée sera en effet la formule pour calculer la surface d’un triangle isocèle car les deux longueurs reliées au toit sont identiques. Il faut alors multiplier la hauteur du pignon par la longueur de sa base, le tout divisé par 2. 

Surface triangle= (hauteur triangle x Longueur base)  / 2

Pour avoir la valeur exacte de la surface du mur, il faudra alors additionner la surface du pignon avec celle du mur sous pignon.

Le haut de votre pignon n’est pas en pic ? Votre pignon est alors en forme de trapèze. Pour déterminer sa surface, le calcul sera alors plus compliqué. En effet, vous aurez deux longueurs, celle de la base du trapèze et celle du sommet. La formule à appliquer sera : somme des deux longueurs multipliée par la hauteur, le tout divisé par 2. 

Surface trapèze = {(L1 + L2) x Hauteur} / 2

Une fois la surface du trapèze obtenue, il suffit de l’additionner avec la surface du mur sous pignon. Une fois encore, n’oubliez pas de soustraire le résultat avec la surface de vos ouvertures, portes comme fenêtres, s’il y en a.

Tout comme le m², l’are est une unité de mesure d’aires et de surface. Vous avez fait des calculs en are et souhaitez convertir la valeur de la surface de votre mur are en m² ? Il vous suffit de multiplier cette valeur par 100 ou de la diviser par 0,01.