Faire soi-même : comment peindre un mur ?

Dernière mise à jour: 04.12.22

 

Lorsque l’envie de rénover la décoration d’une pièce vous prend, la première idée qui vient en tête est le changement du revêtement. Avec cette solution, vous avez un large choix de couleurs et de nombreuses possibilités de styles. Nul besoin de payer cher les services d’un professionnel, vous pouvez effectuer la réalisation vous-même sans difficulté. Il suffit de connaître l’équipement adéquat et la bonne méthode.

 

Les matériels à utiliser

Avant de connaître les conseils sur comment peindre un mur, assurez-vous d’acquérir tous les outils nécessaires pour obtenir un travail bien fait. Vous devez donc avoir à votre disposition :

 – De la peinture de qualité

 – Une sous-couche universelle ou adaptée

 – De l’adhésif de masquage

 – Des bâches de protection et une combinaison de peintre

 – Un bac à peinture

 – Une grille d’essorage

 – Une brosse ou un pinceau à réchampir (à bout rond)

 – Un rouleau à peinture (10 à 12 mm)

 – Une éponge

 – Des chiffons

 – Du papier de verre

 – Une spatule ou un couteau américain

 – Un escabeau

 – Un enduit de lissage ou un enduit de rebouchage en cas de trou ou de fissure

Le temps nécessaire pour l’action : 6 heures pour 10 m²

Le nombre de personnes : 1

Les étapes à suivre

 

Pour savoir comment peindre un mur, quelques phases doivent se succéder. Tout d’abord, il faut confectionner le support. Ensuite, la pièce devra être protégée pour éviter les éclaboussures. Appliquez un fixateur ou une sous-couche, puis procédez à la préparation de la teinture avant de l’utiliser. En poursuivant cet article, vous découvrirez les détails de toutes les opérations.

 

La préparation du chantier

Pour ne pas être restreint dans ses mouvements, il faut débarrasser la pièce de tous les meubles afin d’avoir un large espace de travail. Ensuite, nettoyez-la, faites un dépoussiérage complet du mur intérieur, car le support à rénover doit être sec et non friable.  Vous devez également préserver les surfaces qui ne doivent pas être peintes. Pour cela, saisissez les bâches de protection et recouvrez-en le sol. Vous devez les fixer à l’aide de scotch de masquage que vous allez coller le long des plinthes. 

Pensez à faire de même avec les portes et fenêtres. Pour assurer votre sécurité, coupez totalement le courant et n’oubliez pas d’enlever les cache-prises, leurs boîtiers électriques et les interrupteurs pour parfaire les finitions. Terminez l’action en enfilant votre combinaison pour peindre facilement sans tacher vos vêtements.

 

Le choix de la peinture

Cette étape ne doit pas être prise à la légère, car le perfectionnement de votre nouvelle décoration va en dépendre. Même si vous avez envie d’économiser de l’argent, évitez les peintures à petit prix qui sont obtenues en diluant des poudres dans de l’eau. Cela les rend difficiles à appliquer et plusieurs couches sont nécessaires pour créer un résultat acceptable. Investissez plutôt dans un produit haut ou moyen de gamme si vous voulez réussir le travail. En effet, cette catégorie est plus rentable et est plus saine. Pour faire le choix lors de votre achat, prenez en compte des critères tels que :

 – La couleur : Toutes les marques proposent beaucoup de nuances pour chaque teinte.

 – La finition : Il existe l’effet brillant (idéal pour les murs lisses), mat ou satiné. D’autres peintures ont une texture particulière.

 – La typologie : Pour un revêtement de l’intérieur, le genre acrylique, alkyde ou glycérol (c’est-à-dire à l’huile) sont les plus performants. Préférez les 2 premières catégories, car la dernière dégage une forte odeur et est plus difficile à utiliser.

Peindre un mur de couleur n’est pas une tâche facile, et d’ailleurs on sera toujours confronté aux mêmes soucis si l’on se demande comment peindre un mur en blanc. Pour éviter les mauvaises surprises, pensez à tester la peinture avant une application définitive, car il peut arriver que la teinte réelle et celle sur la boîte ne soient pas les mêmes. Il est aussi possible que cette dernière change lorsque le tout sera sec.

La préparation du mur

Pour obtenir un résultat bien lisse et sans imperfection, vous devez commencer par retirer l’ancien revêtement que vous voulez renouveler. Grattez bien la peinture écaillée et s’il y a un papier peint, ôtez-le radicalement. Si jamais des trous et des fissures surviennent après le nettoyage, il suffit de les combler avec de l’enduit de rebouchage. Après que ce dernier soit sec, poncez la surface pour qu’elle soit bien plate. Pour répondre à la question de savoir comment peindre un mur sans toucher le plafond, faites appel à de l’adhésif de masquage que vous allez étaler sur les 4 coins. Si vous suivez ces étapes, il n’est plus nécessaire de demander : doit-on laver les murs avant de peindre ?

 

L’application de la sous-couche

Cette option n’est pas obligatoire, mais si vous voulez apprendre à peindre, c’est une occasion à saisir. Cette base va masquer les défauts potentiels et va aider la peinture à mieux adhérer. Le résultat sera alors plus uniforme et sera durable. Servez-vous de la brosse à rechampir et délimitez les zones à travailler. Commencez l’application sur les angles et les contours. Puis il faudra peindre au rouleau et procéder par tranche de 1m². La meilleure technique de peinture est de le faire verticalement puis horizontalement.

 

L’application de la première couche

Tout d’abord, il vous faut préparer le matériel à utiliser. Pour peindre au rouleau sans trace, lavez l’outil afin d’enlever les fibres restantes issues de la fabrication. Puis essorez-le ou faites-le sécher pour que de l’eau ne coule pas le long du mur et ne gâche pas ainsi le travail. Vous pouvez simplement choisir de le passer sur de l’adhésif. Après, procédez à l’ouverture du pot et remuez la peinture jusqu’au fond avec une spatule. Le mélange doit être homogène et les pigments lourds doivent remonter à la surface. Vous pouvez aussi le faire dans un bac à peinture, ce qui est beaucoup plus astucieux.

Une fois que les matériels sont prêts, vous pouvez continuer avec l’application de la première couche. Comment peindre un mur correctement ? Commencez par attaquer les zones difficiles d’accès comme les contours des prises électriques et les angles. Utilisez le pinceau à rechampir pour pouvoir les atteindre facilement et vous pouvez monter sur l’escabeau pour plus de praticité. Prenez garde à ne pas mettre trop de peinture pour éviter de voir les marques. Ce problème ne se pose pas si vous voulez peindre 2 murs opposés, mais faites-y attention si vous allez peindre une pièce entière.

Si vous avez envie de savoir comment peindre un mur sans trace, la technique est simple : continuez le processus avec le rouleau en superposant les zones de 1m². Faites des bandes verticales et horizontales. La bonne méthode est une application de haut en bas avec une seule main, vous pouvez avoir un appui avec l’autre. Mais le procédé le plus important repose sur l’essorage de l’outil, car cela évitera les coulures désagréables. Vous pouvez le faire sur une grille pour plus de praticité.

Vous devez également songer à votre propre santé, car les peintures émettent de COV ou composés organiques volatils. Pensez donc à mettre un masque de protection respiratoire et faites entrer de l’air frais dans la pièce. Le diluant, mis à part l’eau, peut aussi être dangereux. 

 

L’application de la seconde couche

Avant d’y procéder, attendez que la première couche soit complètement sèche. Si vous sentez au toucher ou si vous voyez qu’il y a encore des irrégularités, il est possible de faire un ponçage avec du papier de verre à grain fin et obtenir ainsi un résultat uniforme. N’oubliez pas de dépoussiérer le mur antérieurement à l’application de la seconde couche. L’opération reste la même, le mouvement à suivre est celui de haut en bas. Avant que la peinture facile à faire ne soit complètement sèche, retirez l’adhésif de masquage pour que celle-ci ne décolle pas avec le scotch. Cela va également éviter la formation de bavures. Enfin, vous pouvez remettre à leur place les boîtiers de prises électriques, les cache-fils et les interrupteurs.

Il existe une astuce à suivre si vous voulez savoir comment peindre une chambre de manière très décorative. Pour cela, vous pouvez utiliser le meilleur compresseur pour peinture que vous pourrez trouver en magasin. Cet appareil vous permet de créer des motifs ou dessins par le biais d’un pistolet très facile à employer.

La finition et le nettoyage

Lorsque l’application des diverses couches sera terminée, il ne reste plus qu’à peaufiner les détails. Si vous avez oublié d’enlever à temps l’adhésif de masquage, prenez un cutter et coupez-le avec cet outil pour enfin casser le film de peinture. Une fois le travail achevé, procédez au nettoyage des équipements. D’abord, vous devez extraire l’excédent qui se trouve sur le rouleau à l’aide d’un couteau américain ou une spatule. Puis, lavez-le pour pouvoir le réutiliser ultérieurement. Vous pouvez également retirer les bâches de protection, jeter les déchets et aérer de nouveau la pièce. Enfin, déposez du plastique sur la surface de la peinture et fermez le pot pour bien conserver le reste.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES