Idées pour construire une pergola

Dernière mise à jour: 04.12.22

 

Presque la quasi-totalité des jardins modernes intègre aujourd’hui une pergola. Se déclinant sous un large panel de modèles conçus à partir de différents matériaux, celle en bois est la mieux adaptée pour ajouter une touche singulière à l’espace outdoor. Alors, afin de s’abriter des rayons UV tout en profitant du soleil, une pergola en bois est un must. Envie d’en construire une ? Retrouvez toutes les étapes pour bien vous y prendre.

 

Construire une pergola : les outils nécessaires et les prérequis

Pour construire une pergola, certains outils seront indispensables avant de commencer l’aménagement. Dans un premier temps, assurez-vous de disposer de plusieurs piquets et d’une corde pour la préparation du terrain. Par la suite, il faudra disposer de quelques traverses à 2 encoches et du béton déjà mélangé. En ce qui concerne les différents types de bois pour pergola, vous aurez besoin de lattes et de poteaux afin d’assurer le montage. 

Maintenant que vous avez les équipements essentiels à la conception de votre pergola, il faudra faire le point sur les outils basiques. Vous aurez, dans ce cas, besoin : d’un marteau, d’une scie à main, d’une mèche à bois, d’un crayon, d’un niveau à bulle et d’un mètre ruban.

Lorsque vous serez fixé sur les outils, il faudra ensuite définir la longueur de la pergola à construire. Si nécessaire, dessinez un plan de pergola en bois couverte sur un papier. Si vous êtes en manque d’inspiration, vous pouvez retrouver des modèles sur internet. D’ailleurs, les idées ne manquent pas sur la toile et ce, qu’il s’agisse de petite pergola ou de pergola d’angle. Sachez également qu’une pergola, quel que soit le modèle choisi, devra être composée de 3 parties distinctes : les montants, les traverses et les lattes.

Lorsque vous aurez déterminé le modèle en adéquation avec vos attentes et la configuration de votre jardin, pensez à délimiter clairement la surface de construction. Pour ce faire, servez-vous des piquets et faites usage d’une corde. Gardez à l’esprit que la séparation des montants ne doit pas dépasser une échelle de 1,5 m pour bénéficier d’une entière stabilité. Plus cette distance sera respectée, moins il y aura de risque d’effondrement.

Construire une pergola : la réalisation des trous

Qui dit fabriquer une pergola en bois dit faire beaucoup de trous, c’est une affaire entendue. Dans cette optique, il faudra commencer par creuser un trou de 50 cm de profondeur. Si les poteaux sont assez longs, vous pourrez aller jusqu’à 1 mètre. Pour bien fixer les poteaux, pensez à vous équiper des supports adéquats. Ces derniers devront être impérativement pointus pour une meilleure insertion. Dans cette lancée, il vaudrait mieux privilégier les supports métalliques, gages de plus de solidité et de stabilité. Pour la hauteur, 200 cm suffit pour une tonnelle standard. 

 

Construire une pergola : la fixation des poteaux

Lorsque vous aurez terminé de creuser les trous pour les poteaux, il est maintenant temps de penser à l’insertion des fixations pour faire une pergola. Dans les faits, préparez du mortier. Pour ce faire, mélangez du ciment avec de l’eau. La quantité d’eau nécessaire sera la moitié d’un seau. Ensuite, passez à la mise en place des poteaux dans les trous respectifs. Fixez-les avec des briques ou des débris de moellons ou encore des tasseaux. Le cas échéant, versez le mortier déjà préparé. Appliquez cette démarche sur tous les trous destinés aux poteaux. Veillez également à ce que chaque poteau soit bien placé à la verticale. Lorsque ce sera fait, laissez le tout reposer pendant 24 heures. Le temps de durcissement idéal est de 24 heures.

Après que le ciment ait durci, veillez à vérifier que le niveau de chaque poteau est bien identique. Comment ? En utilisant une corde et un niveau à bulle. En partant du poteau le moins long, il sera plus aisé d’identifier ceux qui dépassent. Si vous remarquez qu’un poteau est plus haut que les autres, pensez à le scier.

Sachez que vous avez aussi la possibilité de fixer les poteaux avec des supports spécifiquement dédiés à l’usage. Il suffit d’installer les supports sur chaque trou et insérer les poteaux à l’intérieur. Pour ce type de solution, des chevilles, des vis et une clé à molette vous seront d’une grande utilité. N’oubliez pas avant tout de vérifier le niveau à bulle de chaque poteau. Il est tout aussi important de savoir que les supports pourvus de clavettes sont plus adaptés si l’emplacement de poteaux au sol semble instable. Pour ce faire, pensez à bien enfoncer le support dans le creux. De cette manière, le poteau pourra ensuite s’y être inséré.

 

Les lattes et les traverses

La prochaine étape consistera désormais à passer aux lattes et aux traverses. Elles pourront être fixées contre le mur de votre maison ou contre les poteaux. Quelles que soient vos préférences, prenez votre marqueur pour repérer le positionnement de chaque latte. Prenez également en compte l’espacement des vis qui devra être de 4 mm. Ensuite, trouez chaque marquage à l’aide d’une perceuse et réalisez le serrage avec des tire-fond à rondelle.

Pour les traverses, l’espacement à respecter est de 50 cm environ. Et parce que les normes de qualité et d’esthétique doivent être prises en considération, pensez à scier les extrémités des traverses.

Les finitions et l’entretien

Maintenant que votre pergola est montée, la dernière étape consistera à passer aux finitions. Cela va consister à poncer la tonnelle en bois avec du papier abrasif. Il ne faudra pas non plus négliger le fait de réaliser une touche de peinture cellulosique entre autres les vernis ou les lasures. Cela étant pour renforcer la structure de votre pergola. Côté entretien, une couche de vernis tous les deux ans sera la bienvenue. Pensez également à utiliser des fongicides si jamais des champignons poussent dessus à cause de l’humidité.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES