Comment vitrifier un parquet ?

Dernière mise à jour: 02.02.23

 

Opter pour le parquet pour votre plancher est une décision qui ne doit pas être prise sans considérer les atouts et les points faibles de cette possibilité. Afin de renforcer sa longévité, il est possible de vitrifier un parquet pour combattre l’humidité et les agressions physiques des résidents. Découvrez avec notre article comment faire pour vitrifier votre parquet dans les normes de construction.

 

Ce qu’il faut savoir

Vitrifier un parquet exige d’acquérir des informations de précautions au préalable avant de commencer le travail véritablement. Il va s’agir, entre autres, des processus qu’il faudra effectuer pour éviter d’endommager encore plus votre plancher.

Si vous avez un parquet neuf fait en bois massif ou contrecollé, il faut qu’il soit poncé avec une ponceuse à parquet avec un grain 120. Après avoir fini cette étape, pensez à le dépoussiérer délicatement pour la suite de l’opération.

Pour un parquet ancien neutre ou bien ciré et huilé ou vitrifié auparavant, il faut le traiter à blanc avec le même appareil, mais avec 3 grains respectifs de 40, 60 et 100. Le fait d’opter pour différents articles de décirage et de décapage est totalement à éviter pour préserver l’état du parquet en bois.

Pour un parquet de type stratifié, aucun processus de ponçage n’est à prévoir étant donné qu’il possède déjà une finition. Afin de lui redonner son éclat du début, privilégiez un produit stratifié block & clean system qui vont directement s’appliquer sans difficulté. Cela servira à reformer une couche de protection et à embellir la surface du plancher.

Si vous avez un parquet exotique conçu avec du bois de teck, de jatoba ou d’ipé, le dégraissage à l’acétone est nécessaire sachant que ces arbres ont une propriété grasse. Il faut aussi effectuer l’application d’une sous-couche pour permettre au vitrificateur de mieux se fixer sur le sol.

Pour un parquet massif qui a déjà subi un traitement avec de l’huile de lin, il faut éviter de le faire vitrifier, car ce dernier ne pourra pas coller parfaitement sur le bois. Choisissez tout simplement une finition avec de l’huile ou de la cire.

L’application de ce type de produit ne doit pas être entreprise sur du bois dont l’humidité est encore supérieure à 10 %. En même temps, il faudra également suspendre l’activation du chauffage de la propriété quelques jours avant la vitrification du parquet pour réduire l’accumulation et la condensation de l’eau. La chaleur de la maison doit se trouver entre 12 et 25 °C pendant les travaux et il faut que la pièce soit bien aérée.

Toutes ces précautions sont prises pour contrer le blanchiment, un mauvais durcissement interne, un processus de séchage prolongé ou bien la diminution de la résistance à l’usure de votre sol. Elles ne sont donc pas à prendre à la légère ou à ignorer pour vitrifier un parquet correctement.

Les outils incontournables pour vitrifier le parquet

Il est évident que l’application d’un vitrificateur de parquet ne se fera pas seulement avec vos 2 mains et vos gants de protection. Il faudra aussi penser à s’équiper de plusieurs matériels comme la ponceuse de parquet, le papier de verre, la cale en bois, l’aspirateur, le pinceau en soie, le chiffon mouillé et le vitrificateur monocomposant. Vous n’aurez peut-être pas besoin d’un jeu de vis pour ce faire. Songez également à préserver vos yeux et vos oreilles des poussières volatiles avec les accessoires adéquats.

 

Application du vitrificateur de parquet

À ce stade, le plus important sera de savoir suivre les indications précises en ce qui concerne la pose de votre vitrificateur de parquet. Commencez par trouver le produit correspondant à la nature du bois utilisé ainsi que le style de fabrication.

Pendant l’application, restez dans le sens des fibres du bois pour avoir une surface plus lisse et plus facile à traiter après. À l’aide d’un rouleau à poil ras conçu pour ce genre d’usage, ajoutez le nombre de couches que vous souhaitez.

Dans le cas où vous avez déjà appliqué une sous-couche sur le parquet, il faut s’en tenir à 2 couches de vitrificateurs. Autrement, vous pourrez aussi opter pour 3 couches dans le cas où vous n’avez pas traité le sol auparavant avec d’autres produits. La rénovation du parquet doit respecter cette règle lorsqu’il s’agit de ce type de traitement.

Chaque couche doit être séchée pendant 120 minutes au minimum avant de penser à rajouter une autre par-dessus. N’oubliez pas d’effectuer un petit ponçage au préalable sur le parquet vitrifié avec du papier de verre fin pour enlever l’aspérité présente sur le bois. Cependant la dernière couche ne doit pas subir le même processus.

Après avoir appliqué toutes les couches et après avoir patienté le temps nécessaire pour le séchage et le durcissement, il faut aussi songer à aspirer les poussières qui se sont posées sur la surface, et ce n’est surement pas avec un objectif smartphone que vous entreprendrez cette tâche. Il est déconseillé d’attendre plus de 2 jours avant d’ajouter la prochaine couche sur la précédente pour des raisons de fixation.

Précautions à prendre après la vitrification

Bien que ce type de produit soit connu pour sa propriété de durcissement rapide en 24 heures, il est tout de même nécessaire de faire attention à quelques points. Dans les 10 jours qui suivent la vitrification, il ne faut pas couvrir la surface que ce soit  avec une bâche de protection ou autres.

Si vous comptez remettre les meubles à leurs places, insérez des tampons en feutre sous leurs supports pour éviter d’écraser directement le vitrificateur. Pendant le rangement, ne trainez pas les objets lourds pour ne pas égratigner ou même décoller les couches.

Pour ne pas emporter les sables et d’autres gravillons dans la maison, disposez un paillasson à l’entrée pour que chacun puisse essuyer ses chaussures. Si vous avez des pots de fleurs ou des robinets en mauvais état dans la pièce, pensez à ne pas laisser l’humidité imprégner le parquet trop longtemps afin qu’elle n’altère pas le processus de durcissement et de séchage du produit appliqué.

Toutes les précautions énoncées auparavant concernent aussi bien le parquet en chêne massif que les divers types de bois. D’ailleurs, le prix d’un parquet massif est actuellement plus abordable pour ceux qui sont intéressés.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES