Comment reconnaître les fils électriques selon leur couleur ?

Dernière mise à jour: 25.09.22

 

Afin de réaliser des branchements électriques qui sont en conformité aux normes, il faut savoir interpréter la couleur des fils électriques. Ceci vous évitera les dangers liés au contact avec le courant, de plus vous aurez la garantie d’avoir une installation fiable. Toutefois, il n’est pas facile de s’y retrouver, c’est pourquoi nous faisons un point pour éviter de les confondre.

 

Faire la différence entre un fil et un câble

Dans le domaine du branchement électrique, nous avons souvent tendance à mélanger ces deux termes, pourtant leur définition est totalement différente. Cela dit, vous devez apprendre à les distinguer pour que le raccordement se fasse correctement.

Concernant le fil électrique, il se compose généralement d’une âme conductrice faite en cuivre ainsi que d’une enveloppe isolante de couleur qui est conçue en PVC. De plus, il est protégé par le biais d’une goulotte, un tube ou une gaine.

Quant au câblage électrique, il dispose aussi d’une âme conductrice ainsi que d’une gaine isolante, sans oublier l’enveloppe de sécurité afin de bénéficier d’une plus grande protection contre les chocs mécaniques. L’unique point qui le différencie du premier, c’est qu’il n’a pas besoin de conduit. Dans la plupart des cas, un câble contient plusieurs fils, toutefois certains ne comprennent qu’un seul.

Le code couleur utilisé avant 1970

À titre de rappel, tous les branchements réalisés avant l’année 1970 n’étaient pas encore conformes à la norme NFC-100 qui régit toutes les installations actuelles. Par conséquent, il y a une certaine différence avec la couleur des fils électriques d’aujourd’hui.

Cela dit, le vert et le jaune étaient utilisés pour la phase, la couleur phase neutre était en gris ou blanc. Quant à la terre, c’est le rouge ou le noir. Par ailleurs, il ne faut pas non plus oublier que le branchement à la terre est seulement rendu obligatoire depuis 1969. Concernant les circuits triphasés, il est plus facile de les reconnaitre avec les couleurs marron, jaune et verte.

Si vous souhaitez décrypter les caractéristiques d’un conduit avant 1970, vous aurez besoin d’un multimètre. Une fois que vous avez l’appareil en main, choisissez la fonction « voltmètre alternatif » et définissez une valeur supérieure à 230 V. Puis, procédez au branchement des câbles du dispositif sur les cordons noirs et rouges. Après cela, munissez-vous d’une paire de gants conforme aux exigences de sécurité. Dans l’étape suivante, rendez-vous sur une prise pour mesurer successivement la tension entre chacun des deux fils ainsi que la terre.

Cela dit, si la valeur obtenue est située aux environs de 230 V, il s’agit d’un fil de phase. Par contre, c’est neutre si le résultat tourne autour de 0 V. Avec ces indications, vous pouvez avoir une idée sur la couleur des fils du branchement électrique.

 

Tout savoir sur la correspondance des couleurs des fils électriques 

Il faut préciser que le code couleurs utilisé dans le domaine de l’installation électrique est défini par la norme NF C 15-100. Pour faire plus simple, chaque couleur permet de déterminer le rôle de chaque fil. De cette manière, toute personne qui envisage de réaliser un branchement connaît la correspondance des teintes

Depuis 1970, toutes les installations sont soumises à de nouveaux changements qui sont d’ailleurs en vigueur jusqu’à présent. Ceci dit, vous pouvez facilement reconnaître la couleur du fil neutre qui est en bleu clair et c’est par là que le courant repart. Ensuite, le conducteur de phase est souvent en rouge, marron ou noir et c’est par lui que le courant arrive. Pour ce qui est du vert et jaune, c’est le symbole de l’électricité fil de terre qui est d’ailleurs obligatoire pour être conforme aux normes de protection. 

Vous pouvez aussi constater la présence de l’orange et du violet qui sont des conducteurs de courant connus également sous le nom de « fils navettes » et qui sont intégrés après le récepteur. La première teinte se situe souvent dans le retour d’un bouton pressoir tandis que la seconde est adoptée pour les va-et-vient. Par ailleurs, chacun est libre de choisir la couleur qu’il veut dans cette catégorie, toutefois, celles qui sont déjà attribuées à des rôles bien spécifiques comme le rouge et bleu ne peuvent plus être employés. Ainsi, vous pouvez utiliser la couleur noire par exemple. Toutes ces informations peuvent également vous servir pour faciliter l’installation d’un amplificateur d’antenne TNT.

Les règles de sécurité pour les installations électriques

Maintenant que vous en savez davantage concernant la couleur des fils électriques, il est temps de vous pencher un peu plus sur les consignes de sécurité. Tout d’abord, les câbles électriques doivent impérativement passer par la Gaine Technique de Logement. De plus, ils doivent être en bon état, n’oubliez pas de vérifier qu’ils bénéficient d’une protection soit par des baguettes soit par des gaines.

La présence d’un tableau électrique est aussi incontournable. Il intègre un disjoncteur général qui s’occupe de couper l’alimentation dans l’ensemble du réseau domestique en cas de problème. Ne négligez pas non plus le fil de terre dont le rôle est de récupérer le courant dans la maison avant de le rediriger vers la terre.

En outre, avant d’effectuer des travaux, il faut que vous soyez bien équipé en vue de prévenir les risques d’accident. Cela dit, ayez toujours l’habitude de couper l’alimentation électrique avant toutes interventions. Les matériels et les outils que vous utilisez ne doivent pas être des conducteurs de courant.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES