Quels sont les avantages et les inconvénients d’une maison en bois ?

Dernière mise à jour: 04.12.22

 

Des idées et concepts prennent vie dans la société actuelle pour exprimer la volonté de l’homme de se rapprocher de la nature. Après la nourriture bio et la lutte contre la pollution, la fabrication de logement en bois devient une tendance en puissance, avec ses différents atouts et ses contraintes.

 

Les avantages d’une maison en bois

De nombreuses solutions ont été étudiées et appliquées pour tenter de résoudre les diverses crises du logement. Même si ces dernières restent toujours en filigrane dans l’évolution de la société actuelle, d’autres voies ont été découvertes pour améliorer la situation. Pour changer des immeubles, construire sa maison en bois est devenu aujourd’hui un phénomène de mode, dont les points forts suivants favorisent d’ailleurs l’adoption du concept.

Un geste écoresponsable

En décidant de faire l’impasse sur le béton et divers autres matériaux industriels au profit du bois, vous marquez votre engagement dans la lutte pour le bien de l’environnement. Cette ressource contribue sans conteste à la réduction des gaz à effet de serre, notamment en absorbant le carbone pour l’empêcher de se retrouver dans l’atmosphère. Une maison en bois moderne totalement fabriquée dans ce matériau en se faisant aider par une scie circulaire, peut donc se prévaloir de vous intégrer dans le cercle des écolos les plus fervents. Dans un contexte moins radical, il est évident qu’un immeuble en béton reflète toujours moins la nature par rapport à une construction totalement en bois, des planchers au toit en passant par les murs.

Une isolation de qualité

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le bois représente un matériau isolant de premier choix. Suivant l’essence dont il est constitué, vous pourrez vous étonner de la manière dont il conservera la chaleur durant les rigoureuses nuits d’hiver. Même dans une simple maison à ossature en bois, vous pourrez profiter du rendement optimal de votre système de chauffage. Selon les études, ce matériau isole jusqu’à plus de 10 fois mieux qu’une structure en béton. Il offre aussi une capacité d’isolation de plusieurs centaines de fois meilleure que le métal. Ceci explique sans doute pourquoi ce type de construction ne se heurte à aucune restriction par rapport à la RT2012.

Une résistance reconnue

En rapport avec sa consistance intérieure et sa structure générale, une maison en bois habitable peut vous abriter pendant plusieurs décennies, sans nécessiter de retouches majeures. En effet, lorsque l’on sait que des arbres séculaires continuent de pousser de nos jours, l’on pourra s’attendre à ce que certaines essences une fois transformées puissent faire fi du temps. Le froid comme la chaleur passent ainsi sur la surface sans conséquence majeure, contrairement au béton par exemple, dont la conductivité thermique transmet la température reçue 10 fois plus vite. Par ailleurs, cette résistance concerne également le feu. Même si le bois représente un combustible, il nécessite beaucoup de temps avant de se consumer totalement, ce qui vous laisse une bonne marge pour mater tout début d’incendie.

Une personnalisation illimitée

Grâce aux propriétés physiques de ce matériau, construire sa maison en bois ouvre de nombreuses possibilités par rapport à l’architecture et à l’harmonie générale. Comme il est plus léger que le béton ou la pierre, vous avez l’opportunité de vous lancer totalement dans une idée de personnalisation qui n’aurait pas été possible avec du parpaing ou des briques. Le plan d’une maison à ossature en bois vous permet ainsi de vous livrer à toutes les fantaisies pour un logis modulable et confortable. Par ailleurs, un atout de poids se caractérise par la rapidité d’exécution des travaux. Effectivement, une bâtisse en végétal se fabrique en moins de temps par rapport à un modèle en béton, dont les détails techniques requièrent plus de procédures d’exécution (fondations, dallages, séchage, entre autres).

 

Les inconvénients d’une maison en bois

Si les points forts vous mettent l’eau à la bouche quant à l’adoption de ce type de construction, il faut quand même voir également le revers de la médaille. Une maison kokoon peut certes améliorer votre bien-être, mais cette vie meilleure s’acquiert au prix d’un certain effort. Voici quelques détails qui pourraient éventuellement constituer des freins à votre décision.

Un coût d’acquisition élevé

Pour une même surface, le prix d’une maison en bois surpasse celui d’une autre en matériau plus conventionnel de 20 à 30%. Et pour cause, si vous ne vivez pas dans une forêt, où la ressource se trouve à portée de main, vous devrez vous procurer du bois chez un revendeur. En conséquence, étant le consommateur final, tous les frais relatifs à l’arrivée des rondins ou des planches chez vous se répercuteront sur vous. Les tarifs d’importation, de transport, de manutention et de transformation seront tous, d’une façon ou d’une autre, inclus dans la facture finale. En y ajoutant la main-d’œuvre pour la construction, le prix d’une maison en bois peut rapidement atteindre des sommets.

Des procédures administratives compliquées

Pour construire sa maison en bois, il ne suffit pas de dresser et d’assembler les morceaux. Vous devez au préalable disposer d’un permis de construire, dont l’obtention relève parfois du parcours du combattant. En effet, malgré les atouts d’une telle structure, de nombreuses communes françaises restent réticentes pour des raisons plus ou moins justifiées. Les règles du plan local d’urbanisme, les critères techniques d’implantations ou toute autre condition peuvent remettre en cause votre projet, même s’il s’agit d’une maison préfabriquée en bois.

Manque d’expertise et entretien spécifique

Comme un sac Millet Ubic 40, une habitation en bois doit servir à tout, en matière de confort et d’agréments domestiques. Seulement, il est plutôt difficile de trouver un véritable constructeur de maison en bois qui dispose de toutes les connaissances requises dans le domaine. Étant un secteur en devenir, vous aurez certainement encore un peu de mal à tomber sur un expert confirmé de ce type de construction. Par ailleurs, une autre contrainte importante accompagne également cette catégorie de structure. Même si le matériau est durable et résistant, il n’en reste pas moins sensible à certaines conditions défavorables ou à des parasites. L’humidité et les mites, par exemple, nécessitent un traitement périodique spécifique pour conserver toute la splendeur du bois.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES