Les meilleurs conseils pour réussir la pose d’un Velux

Dernière mise à jour: 02.02.23

 

La pose d’un velux doit répondre à des normes pour des raisons de sécurité et de qualité. Dans cette optique, il est essentiel de faire appel à des professionnels pour choisir la qualité des matériaux utilisés afin d’avoir un travail durable et garanti. Ce guide technique de pose de velux va vous aider lors de la réalisation de votre projet de construction.

 

Qu’est-ce qu’il faut savoir avant l’installation du velux ?

Pour une raison d’aménagement ou d’amélioration de votre toiture, vous pouvez y mettre une fenêtre sans avoir à détruire ni à corriger votre toit. Avec un velux, vous pouvez avoir une ouverture et une lumière pendant toute la journée. La fenêtre de toit vous permet également de contrôler la qualité de lumière que vous voulez avoir dans votre maison.

Avant de procéder au travail, il faut être sûr que vous avez les compétences nécessaires pour réaliser l’ouvrage par vos propres moyens. En effet, il ne s’agit pas d’un simple bricolage. Il faut que vous ayez au moins une bonne expérience en charpenterie et en menuiserie. Dans le cas contraire, il est préférable de faire appel à des artisans. Vous allez également prendre en compte tous les matériaux indispensables à l’installation de votre vélux : perceuse, l’équipement nécessaire au découpage, au meulage ainsi qu’à la fixation pour chaque élément. 

Mis à part cela, vous devez également faire une déclaration auprès d’une autorité compétente de votre région pour avoir une autorisation légale de construire. Cette étape ne devrait pas être négligée. Pour cela, vous devez vous renseigner auprès de la mairie par rapport aux règles relatives à la construction de votre région dans le but d’obtenir un permis de construire.

Pour prévenir tout risque d’accident lors de l’installation de votre fenêtre de toit, vous, en tant qu’installateur, êtes appelé à disposer de tout outil de protection nécessaire. Il est important de mettre des lunettes de protection, un casque antibruit, mais pour la protection d’autrui, l’installation d’une balise chantier est notamment conseillée. Si vous désirez faire appel à un professionnel, il disposera déjà des équipements nécessaires pour garantir sa sécurité et pour assurer une intervention dans les règles de l’art.

Comment choisir la bonne référence, dimension et taille pour votre fenêtre de toit ?

Le choix du matériau est très important pour l’esthétique, mais aussi pour la durabilité de votre fenêtre de toit velux. Vous pouvez choisir des matériaux de qualité, mais simples comme le bois, le PVC ou l’aluminium. Le prix de chaque matériau varie selon les fournisseurs de votre région. Le mode d’ouverture doit également être pris en charge, et ce, que vous alliez opter pour un velux en rotation ou en projection. Vous devez aussi prendre compte de l’emplacement ainsi que des dimensions et tailles de votre fenêtre de toit. Sachez par la même occasion que vous allez pouvoir bénéficiez d’un large choix parmi les différentes références de velux adaptées à chaque type de couverture de votre toiture.

 

Les différentes références de velux adaptées aux toitures de votre maison

Vous avez par exemple le modèle GGL et GGU adapté pour la pente de toiture de 15° à 90°. Il convient en général avec l’ouverture en rotation. Avec ce modèle, vous pouvez choisir une finition en bois, vous bénéficiez d’un nettoyage plus simple et plus rapide. Le velux GGU a son avantage de disposer d’une âme en bois avec du polyuréthane blanc. Ce qui offre une meilleure résistance à l’humidité et aux changements de température.

Quant au modèle de velux GHL et GHU, ils conviennent à une ouverture en projection ou à une ouverture latérale. Ils sont aussi adaptés aux toitures de 15° à 55°. Leur avantage ? Ils offrent une vue agréable sur le toit vers le panorama de l’extérieur. Ils sont également faciles à manipuler et à nettoyer. Par ailleurs, il est important de noter que ces derniers bénéficient d’une finition en bois avec une couverture en polyuréthane.

 

Poser un velux de taille standard

Pour ce qui est de la taille et de la dimension, la prise en compte des caractéristiques de votre pièce est importante. Nombreuses tailles sont notamment disponibles selon une codification spécifique de la dimension du velux que vous voulez avoir. Vous pouvez opter pour un velux tout confort ou pour une taille standard. Attention quand même à bien calculer la dimension en fonction de votre pièce : hauteur, largeur et surface.

Il existe plusieurs tailles différentes de velux que vous pouvez choisir en fonction de la pièce à aménager. Si votre maison dispose moins de surface, optez pour un velux de petite taille. Dans cette optique, vous trouverez un velux d’une dimension de 55×78, 55×70 ou 55×98 ou si vous souhaitez avoir une fenêtre de toit avec une taille moyenne, les dimensions suivantes sont exigées : Velux 78×98, 78×118, 78×140. Si vous avez choisi de procéder à l’installation de votre velux par vos propres moyens et non pas par un poseur de fenêtre professionnel, vous devrez prendre le temps de lire la notice de pose de velux d’une dimension de 78 x 98. 

Il en va de même pour la pose de store velux. Pour ce qui est du prix de la pose d’un velux 78 x 98, si vous désirez faire appel à un professionnel, cela va varier en fonction des contraintes liées à l’installation.

Pour deux fenêtres de toit, vous devez disposer d’un grand espace pour mettre un velux 114×118, 114×140, 134×140. Comme mentionné ci-dessus, il faut noter que l’installation d’un velux en plus grande taille nécessite l’usage de nombreux équipements. Vous devez par exemple, opter pour la meilleure scie sabre, un matériau très pratique pour le travail de découpage.

Comment poser un velux ?

Comment installer un velux ? Il s’agit tout d’abord de configurer votre charpente sur laquelle votre toiture est posée. Pourquoi ? Parce que la pose d’un velux va dépendre de cette configuration. On exige des règles particulières pour assurer le bon positionnement d’une fenêtre de toit selon le type de toiture que vous avez. Vous devez vous informer sur l’emplacement d’une couverture en tuile EDW\EDZ ou d’une couverture en ardoise EDL\EDS posée sur une charpente traditionnelle. Ensuite, pour procéder au montage du velux, vous devrez passer par ces quelques étapes :

Fixer le chevêtre sur la charpente

Pour les découpages des éléments porteurs de la charpente, utilisez un chevêtre pour renforcer votre charpente. Si vous souhaitez poser un velux d’une dimension de 55 x 78, ou un velux tout confort d’une dimension de 114 x 118, vous devez impérativement disposer d’un chevêtre. Il permet de fixer le châssis fixe de votre velux. Cependant, sa position doit figurer dans un angle bien droit. 

En cas d’une fenêtre de toit moyenne, la disposition d’un chevêtre n’est pas indispensable. Il suffit de poser votre velux entre deux pannes de charpente. Lors de la fixation du chevêtre sur la charpente, profitez aussi de mettre en place un kit d’étanchéité velux. Cela permet d’assurer une meilleure isolation thermique tout en préservant votre habitation de l’humidité.

Pour votre sécurité, assurez- vous que le chevêtre soit bien fixé. Pour ce faire, vous pouvez mettre des étaies sur l’arbalétrier avant de procéder au découpage.

Séparer les châssis 

Il est toujours préférable de faire un travail en équipe quand vous désemballez votre fenêtre de toit pour une question de sécurité tant à votre égard qu’à l’égard de votre installation. Vous allez aussi devoir séparer les châssis tout en protégeant chaque côté et les profilés latéraux. Chaque châssis représente un côté dormant, celui qui entoure le velux et qui est fixé sur la charpente, et un côté ouvrant, celui qui est mobile, qu’on ouvre et qui contient le vitrage.

En revanche, le désemballage s’avère facile quand il s’agit d’un velux de petite taille, vous pouvez faire le démontage tout seul comme pour la pose d’une fenêtre de toit compacte.

Comment poser et fixer les châssis ?

L’usage de certains outils est important pour la fixation de chaque châssis. Il est indispensable d’avoir des équerres et des pattes de fixation. Pour bien fixer le châssis sur la charpente, trois réglages fondamentaux peuvent se présenter lors de la pose du velux. Vous avez le choix entre une pose encastrée pour une couverture en tuile plate en ardoise ou en tuile mécanique avec une inclinaison de toit supérieure ou égale à 35°. Une pose semi-encastrée, quant à elle, correspond à une ouverture en tuile mécanique. La couverture en tuile provençale ou romane, elle, est adaptée à une position standard avec une pose débordante.

Mettre le châssis avec ses équerres et pattes de fixation

Vous devez avant tout mettre les équerres sur les deux côtés du châssis fixé afin de procéder à l’application des pattes de fixation sur chaque rainure en vous référant à la notice de votre fenêtre et assurez-vous de ne rien inventer. Pour commencer, vous pouvez mettre les vis de fixation sur des deux pattes basses. Ensuite, vous pouvez serrer légèrement les vis dans les trous oblongs des pattes hautes et latérales.

Avant de serrer les vis définitivement, assurez-vous que le velux soit bien ajusté et que vous avez bien réglé votre châssis dans la norme. Pour ce qui est d’une fenêtre de toit en petite hauteur, l’utilisation des équerres de fixation ainsi que des pattes de fixation ne sera pas nécessaire.

Mettre l’ouvrant sur le dormant

Il faut respecter la procédure d’emplacement du châssis mobile avec celui qui est fixé sur la charpente. Vous devez faire attention en positionnant la barre de manœuvre vers le bas, puis l’orienter du côté extérieur et enfin glisser la chevillette dans la charnière. Retournez ensuite l’ouvrant pour avoir sa position définitive et fonctionnelle. Il serait préférable de faire tout cela à deux surtout quand votre velux est de grande dimension.

Qu’est-ce que vous devez faire avant de fixer définitivement votre fenêtre ?

Avant de fixer votre fenêtre de toit velux, vous devez strictement faire attention à quelques détails. Avant toute chose, il faut que le mouvement entre le dormant et l’ouvrant soit constant sur toute la hauteur si la fenêtre est fermée. Il faut également que la distance entre la traverse basse du dormant et celle de l’ouvrant soit la même sur toute la largeur quand la fenêtre est entrouverte. Enfin, il est impératif de faire en sorte que le châssis ne soit pas déformé. Pour contrôler le niveau, vous devez savoir que les diagonales A et B doivent avoir la même longueur.

Une fois que tout est contrôlé, et que les angles sont bien droits, vous pouvez fixer définitivement le dormant sur la charpente et vous pouvez procéder à la pose des accessoires pour finaliser votre travail.

 

Choisissez les kits d’étanchéité qui correspondent à votre couverture et velux.

Pour terminer votre travail, il y a quelques détails que vous ne devez absolument pas oublier : les accessoires pour votre fenêtre de toit velux. Il existe trois kits d’étanchéité adaptables selon les types de couvertures de votre toit.

Vous devez impérativement mettre une bavette pour le renvoi d’eau en bas du châssis. Si les couvertures de votre habitation sont plates en bardeaux, en ardoises ou encore en plaques asphaltées, le kit d’étanchéité adéquat est le kit L. Le kit d’étanchéité H correspond aux couvertures en tuiles que ce soit provençal ou roman. Enfin, le Z est pour les couvertures en tuiles mécaniques.

Ensuite, les raccords extérieurs et la collerette de sous-toiture sont également nécessaires pour empêcher les fuites d’eau entre la toiture et la fenêtre de toit. La mise en place des raccordements extérieurs devrait aussi s’appliquer à partir du bas pour que les éléments soient bien recouverts à la fin de votre pose de velux. Quant à la collerette, vous procéderez au clouage ou l’agrafage vers le bas.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES