Comment poser du parquet en bois massif ?

Dernière mise à jour: 04.12.22

 

Le parquet en bois massif est un type de revêtement de sol très noble. Il est également indémodable. Sa pose requiert toutefois un travail précis et minutieux. Pour l’installer, il va falloir que vous vous équipiez de nombreux outils. Comment poser du parquet en bois massif, et quelles sont les règles à respecter ? Retrouvez nos conseils dans cet article.

 

Pas besoin d’être un expert en bricolage pour pouvoir poser un parquet en bois massif. Il y a néanmoins quelques règles à suivre. La pose d’un parquet massif peut se faire de deux manières différentes. La première en pose collée et la deuxième en pose clouée. Poser un parquet massif flottant s’avère être impossible.

Concernant les outils à utiliser, il faudra vous équiper d’un masque et d’une lunette de protection, d’une scie sabre, d’une scie sauteuse, d’un cutter, d’un maillet en caoutchouc, d’une équerre en métal, d’un marteau, d’un tire-lame, d’un balai ou aspirateur, de cales de dilatation, d’une cale de frappe, d’un mètre, de clous, d’une spatule et d’une ponceuse. Ci-après les étapes à suivre pour réussir la pose d’un parquet massif.

 

Des conseils avant le lancement des travaux

Avant d’entamer les travaux, sachez qu’il est possible de poser un parquet en bois massif sur divers supports. Notez bien qu’il s’agit d’un parquet à coller. Vous pouvez en poser sur du béton, sur un ancien carrelage, ou même sur un ancien parquet.

Pour que la pose du parquet massif soit réussie, respectez bien les règles imposées. Si ce dernier est mal posé, il pourrait se déformer et arborer un aspect inesthétique.

Comment poser du parquet massif sur sous-couche ?

Si vous souhaitez bénéficier d’un confort thermique ou acoustique optimal, n’hésitez pas à poser une sous-couche en dessous du parquet massif. Celle-ci devra être obligatoirement collée au support, et le parquet à la sous-couche.

Avec des modèles de sous-couches trouées, vous pourrez coller l’ensemble plus facilement, c’est-à-dire en une seule fois. Remplissez de colle chaque alvéole de la sous-couche et ce sera bon.

 

Réparer et préparer le support avant la pose

Comme il a été dit précédemment, vous pouvez poser un parquet massif sur le support de votre choix. Vous pouvez poser un parquet sur du carrelage, du béton, etc. Avant la pose, veillez tout simplement à ce que votre support soit bien plan, propre, sec, sain et assez poreux, mais pas trop.

D’abord, nettoyez bien votre support, à l’aide d’un aspirateur ou d’un balai. Dépoussiérez-le de manière efficace. En effet, la poussière pourrait réduire l’efficacité de la colle. Il est ensuite très important d’insister sur la planéité du support. Sous la règle de 2 m, la tolérance est de 5 mm. Enfin, assurez-vous que toutes les fissures et tous les trous soient bien réparés.

 

Bien vérifier le taux d’humidité et d’acclimatation du matériau

Pour tester le taux d’humidité dans votre support, utilisez soit une bombe à carbure, soit une sonde hygrométrique. Ce procédé est efficace, car le bois n’aime pas l’eau. S’il y en a dans le support, elle pourrait migrer dans le parquet massif, et le déformer.

Si le support est de type traditionnel, il devrait renfermer moins de 3% d’humidité, 2% par chauffage du sol et 0,5% par chape anhydrite. Il ne devrait pas être très poreux. Pour le tester, versez-y une goutte d’eau. Si celle-ci met environ 5 minutes pour le pénétrer, vous pouvez procéder à la pose du parquet. Si vous envisagez de poser le même parquet dans plusieurs pièces, entreposez les colis dans chacune d’entre elles, pour une durée de 48 heures minimum. Cela va permettre au bois de s’acclimater aux pièces dans lesquelles vous allez les poser.

 

La pose à blanc de la première ligne, une étape importante

A chacun son choix, sur la façon de tracer la première ligne. Mais avant cela, déterminez d’abord le sens dans lequel vous poserez les lames du parquet. Il faudrait éviter de faire trop de découpes. En revanche, laissez le jeu de dilatation de 8 mm en périphérie. Ce qui est obligatoire, puisque c’est le DTU qui l’impose. Pour effectuer la pose d’un parquet sur un carrelage irrégulier, optez pour des cales de dilatation en PVC. Elles vont servir de très bons repères, mais pas que. Elles permettront une pose régulière du parquet.

Pour entamer la première ligne du parquet, la technique la plus recommandée est celle de la pose à blanc. Souvent, les longueurs de parquet en chêne massif sont variables. Il est donc conseillé d’ouvrir trois paquets dans le même temps tout en panachant les longueurs. Posez une lame pour commencer, puis emboîtez le reste sur le côté jusqu’à ce que la rangée soit bien remplie. Pour terminer celle-ci, découpez la lame suivant les bonnes dimensions et surtout dans le bon sens afin de l’emboîter facilement. Vous pouvez maintenant coller les lames de parquet.

La pose collée en plein du plancher en bois massif

La colle que vous utiliserez doit être adaptée au parquet en bois massif que vous allez poser. Appliquez-la uniquement sur le support. Procédez par petites surfaces et travaillez au maximum sur deux rangées. Une fois le support encollé, emboîtez chaque lame sur la deuxième rangée. Attention, évitez la pose en échelle. 

Faites pareil sur la troisième rangée et ainsi de suite jusqu’à couvrir la surface tout entière. Utilisez un maillet et une cale de frappe pour emboîter facilement les lames. La scie sabre servira toujours à couper les parquets, si c’est nécessaire. La pose de plinthe sur un mur irrégulier est nécessaire pour couvrir les espaces de dilatation périphérique dans les pièces. Elle permet aussi d’avoir une belle finition.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES