Scie circulaire : quand l’utiliser en bricolage ?

Dernière mise à jour: 25.04.24

 

Tout bricoleur qui se respecte se doit d’utiliser les bons outils pour réussir n’importe quelle tâche de bricolage. Pour réaliser des découpes précises sur le bois et ses dérivés, la scie circulaire constitue le matériel idéal. Que savez-vous sur cet équipement et son utilisation en bricolage ? Pas grand-chose ? Alors vous vous trouvez au bon endroit pour mieux le découvrir. 

 

Qu’est-ce qu’une scie circulaire ?

Une scie circulaire est un outil qui se dédie à des travaux de découpe. Pour ce faire, il utilise un disque denté. Cet appareil peut être portatif ou stationnaire pour s’adapter à différents besoins dans le monde du bricolage. Il se décline de nos jours sous différents types qui varient selon la puissance proposée, la profondeur de coupe, le poids, l’alimentation utilisée et la lame.

Cet équipement est également désormais proposé par différentes marques, mais pour avoir un appareil performant, faites votre choix parmi les modèles des marques connues comme la scie circulaire Bosch. Une marque connue propose la plupart du temps des produits fiables et d’excellente qualité pour vous accompagner durablement dans le temps dans la réalisation de vos différents travaux de bricolage.

Ayant la puissance nécessaire pour couper du bois de grande taille, épais et de différentes formes, une scie circulaire s’adapte à tous les besoins, dont ceux des bricoleurs avertis. La coupe qu’elle permet de réaliser peut être en biseau ou parfaitement droite. En plus du bois et de ses dérivés, ce dispositif peut aussi découper différents autres matériaux en fonction de la lame utilisée.

 

Sur quel matériau peut-on utiliser une scie circulaire ?

Cet appareil s’utilise sur du bois tendre comme celui des conifères et ses dérivés incluant panneaux de fibres de bois ou MDF, l’aggloméré et le contreplaqué. La plupart des modèles, même les moins puissants arrivent à les découper sans difficulté et avec une excellente précision.

L’appareil s’utilise aussi sur des éléments de charpente. C’est le cas du chevron, lambourde, madrier, liteau, poutre et bastaing. Il découpe dans ce cas du bois dur et du bois exotique. Là où d’autres types de scies se retrouvent en difficulté, la scie circulaire arrive à réaliser ces travaux de découpe avec succès. Elle ne prend pas beaucoup de temps pour réaliser chaque tâche et la bonne précision de la découpe satisfait tous les besoins. Il faut seulement éviter les puissances trop faibles si le bois prévu être traité est très grand, très épais ou très dur.

Les modèles qui se destinent à un usage intensif par des bricoleurs professionnels ne seront pas non plus les mêmes que ceux standards. En plus de la nature du bois, il faudra aussi considérer les formes du matériau à découper. Dans tous les cas, les modèles proposés par les marques connues, comme une scie circulaire Makita, ne vous déçoivent pas. Ils s’adaptent à des travaux variés et ne vous font pas perdre du temps en les réalisant.

Pour quelle tâche utiliser une scie circulaire en bricolage ?

Principalement utilisée sur du bois et ses dérivés pour réaliser rapidement et d’une façon précise des coupes droites, une scie circulaire est utile dans différents travaux de bricolage. Sa lame circulaire qui prend la forme d’un disque convient à des coupes longues et droites sur des matériaux à épaisseur considérable.

Cet équipement convient donc pour fabriquer des étagères ou un dressing sur mesure. Il est également d’une grande aide dans la construction de poulailler ou des cabanes de jardin. Les grands bricoleurs l’utilisent pour d’importants travaux de rénovation d’une maison. Ces travaux peuvent impliquer de découper des éléments de charpente ou des panneaux de structure.

Pour n’importe quelle tâche que vous comptez réaliser, il faut savoir que la qualité de la découpe dépend en grande partie de la lame utilisée. Pour une scie circulaire, cette lame coupe en remontant et cette composante se différencie d’un modèle à un autre par son diamètre et sa denture.

Une lame qui comporte beaucoup de dents réalise des coupes plus précises et plus fines. Lorsque son diamètre est important, sa profondeur de coupe devient également considérable. Une coupe grossière sur un madrier peut par exemple se faire avec une lame de 10 dents.

Par contre, si c’est une planche en mélamine que vous voulez traitée, alors le mieux est d’aller jusqu’à 48 dents pour une coupe précise. Si c’est une lame qui constitue un bon compromis pour tous les travaux que vous souhaitez avoir, alors choisissez celle en carbure de tungstène dont le nombre de dents varie entre 12 et 24.

Il faut également souligner que l’utilisation de cette scie ne se limite pas seulement au bois même si c’est le matériau le plus couramment traité. Une scie circulaire peut aussi découper du PVC, du plastique, du carrelage et du béton. Toutefois, pour des matériaux très résistants, une lame qui se destine au bois et à ses dérivés ne suffit pas. Vous devrez dans ce cas opter pour un disque diamant.  

 

Quelle alimentation de scie circulaire selon les travaux à réaliser ?

Une scie circulaire peut être filaire ou sans fil. Entre ces deux options, votre choix devrait principalement dépendre des travaux que vous souhaitez réaliser. Pour des travaux de bricolage que vous voulez réaliser en toute liberté, n’importe où, un modèle sans fil constitue une excellente alternative. Toutefois, considérez l’autonomie de la batterie dans ce cas par rapport à la durée de chaque tâche à accomplir.

Pour un usage intensif qui dure sur une longue durée par contre, un bricoleur ne peut pas se contenter d’un modèle sans fil même le plus autonome. En effet, il faudra du temps pour le recharger à un moment ou à un autre, ne permettant pas ainsi de réaliser des travaux en continu. Afin de contourner ce souci, le mieux est d’opter pour un modèle filaire.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES