Comment poser du carrelage au sol ?

Dernière mise à jour: 02.02.23

 

S’il y a un revêtement de sol qui a traversé les époques, il s’agit certainement du carrelage. Et contrairement au Terrazo, il a su s’adapter à toutes les tendances. Aujourd’hui, le carrelage gagne toujours en popularité dans les espaces intérieurs. Les textures et les teintes sont assez variées pour répondre à tous les besoins. Mais voilà, pour garantir la pérennité de ce type de revêtement, il faudra faire en sorte que sa pose soit réalisée avec adresse et précision. Focus.

 

Pourquoi choisir le carrelage comme revêtement intérieur ?

Opter pour la pose d’un carrelage, c’est choisir un revêtement à la fois polyvalent et esthétique. Il se décline sous de larges possibilités de style et de coloris. Par la même occasion, le carrelage dispose d’une assez grande longévité. Si auparavant il était classé comme peu résistant et susceptible aux fissures et aux empiètements, désormais il peut se montrer tout aussi robuste que le béton. 

Les modèles modernes sont en mesure de résister aux chocs, aux rayures, à la chaleur, à l’humidité et également à l’usure. Côté entretien, il ne demande que très peu d’attention. Un simple coup de mop avec un produit d’entretien non agressif suffit pour lui redonner tout son éclat. Le coût du carrelage pour sol est également un argument de taille qui explique pourquoi il est autant plébiscité. Mais qu’en est-il de la pose ? Il s’agit en effet d’un point extrêmement important, car la durabilité de votre revêtement va en dépendre. Pour ce faire, il faudra procéder par étape.

Pose de carrelage : les équipements indispensables

Comment poser du carrelage au sol sans passer par un professionnel ? Comment commencer à carreler une pièce ? Il faudra avant tout commencer par faire le point sur les équipements nécessaires. Dans un premier temps, vous aurez bien sûr besoin de plusieurs carreaux. Pour faire le bon choix, pensez à calculer la surface à couvrir et le type de carreau adapté. 

Dans cette lancée, vous aurez le choix entre plusieurs matériaux. Quoi qu’il en soit, le grès de cérame reste le plus populaire. Pour ce qui est de la couleur, pensez à conserver l’harmonie entre votre sol et votre plafond. Une assez grande nuance risquerait de ternir le rendu esthétique final. Alors, pensez à opter pour une couleur mate, pastel ou noire. Le noir est tout aussi élégant.

Après avoir trouvé le type et la couleur du carreau idéal pour votre revêtement de sol, vous aurez besoin : d’une règle de maçon, de croisillons, de colle à carrelage, d’une perceuse, d’une truelle, d’un peigne à colle, d’un maillet en caoutchouc, d’un niveau à bulle, d’une batte de carreleur, d’une équerre, d’une meuleuse d’angle, d’un coupe-carreau et d’une pince bec de perroquet.

Lorsque vous aurez tous ces équipements en votre possession, vous pouvez commencer.

 

Le repérage

Comment démarrer la pose du carrelage ? Qu’il s’agisse de carreler un garage ou une chambre à coucher, il est impératif de toujours commencer par un nettoyage minutieux. Cela étant pour garantir une bonne adhérence aux carreaux à poser. Lorsque la surface du support sera saine, plane, lisse et propre, vous pouvez commencer par repérer l’emplacement du premier carreau. Pourquoi un repérage est-il nécessaire ? Tout simplement parce que ce paramètre va jouer un rôle important sur le rendu final de l’ouvrage. 

Alors, pour ce faire, commencer la pose en effectuant un traçage afin de mieux déterminer la place du carreau à poser. Marquez le milieu de votre porte d’entrée puis tracez une ligne droite perpendiculaire jusqu’au mur opposé. Si la porte ne se trouve pas au centre du mur, pensez à déporter légèrement cette ligne jusqu’au centre en traçant une autre droite parallèle. Pour la pose du carrelage 60×60, vous n’avez qu’à ajuster leurs bords en suivant le long de ce tracé. Si vous avez pris une dimension de carrelage assez large, centrez-les par rapport à la porte. Et pour que chaque rangée soit alignée, utilisez la règle de maçon. Lorsque ce sera fait, posez vos carreaux au sol et séparez-les par des croisillons. Lorsque tout sera bien en place, contrôlez le rendu final avec une équerre.

 

Pose de carrelage : la ligne de carreaux

Pour bien coller le carrelage, vous aurez besoin de préparer la colle à carrelage dans un seau. Mélangez la préparation avec en ayant recours à un malaxeur à perceuse. Ensuite, avec l’aide de la truelle, étalez-la au sol puis étirez la colle avec un peigne à colle. Maintenant, maintenez-le en contact avec le sol puis pensez à former un angle de 60°. Lorsque ce sera fait, placez votre premier carreau au sol. Pour ancrer le carreau dans la colle, évitez d’utiliser vos mains. Voilà en quoi le maillet en caoutchouc est nécessaire. 

Vérifiez ensuite l’équilibre du travail avec un niveau à bulle. Si tout est nickel, vous pouvez passer au second carreau. Pour que les 2 carreaux soient au même niveau, utilisez la batte de carreleur en la posant dessus et en la tapotant avec le maillet. En ce qui concerne les traces de colle qui débordent, utilisez une éponge humide.

Pour un carrelage sans colle, vous pouvez utiliser une fine couche de ciment. Mais la durabilité de l’ouvrage va laisser à désirer.

 

Pose de carrelage : la découpe

La découpe concernera la ligne de carreaux qui va longer le mur. Pour ce faire, mesurez l’épaisseur du croisillon et tracez les traits de coupe en utilisant le coupe-carreaux. Le cas échéant, encollez et posez la découpe tout en insérant les croisillons et en ajustant convenablement la position du carreau. Continuez de la même manière jusqu’à recouvrir l’ensemble de la pièce.

Les joints : l’avant-dernière étape

Il faut savoir que la colle doit être séchée pendant 24 heures avant de retirer les croisillons. Une fois que ce sera opérationnel, préparez l’enduit à joints en l’appliquant sur une taloche avant de l’étaler au sol. Si des voiles d’enduit font surface, nettoyez-les avec un chiffon sec.

 

Les plinthes

Pour les plinthes, posez-les contre le mur et insérez des croisillons entre elles. Laissez le tout sécher pendant 24 heures avant de réaliser des joints comme pour les étapes précédentes.

Voilà, maintenant vous savez comment effectuer à la perfection le plan de pose de carrelage. Dans l’optique où le travail consiste à poser du carrelage sur du carrelage existant, il vaudrait mieux solliciter l’intervention d’un professionnel. Il en va de même si vous désirez faire poser de carrelage sur parquet. Pour ce qui est du prix de la pose de carrelage, tout va dépendre du professionnel. Mais en général, carreler sur du carrelage est accessible à tous les budgets. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES