Étapes pour installer un grillage en panneaux

Dernière mise à jour: 25.09.22

 

Le grillage en panneau confère un aspect plus esthétique à votre clôture, mais pas que. Il peut également vous procurer plus de sécurité, essentiellement dans votre jardin. Il fut un temps où ce type de grillage était très convoité dans le milieu professionnel. Aujourd’hui, il est très prisé des particuliers. On l’apprécie pour sa commodité et sa rigidité. Comment installe-t-on ce genre de clôture ? On vous fait part des étapes à suivre.

 

En général, la pose d’un grillage en panneau rigide peut se faire facilement. Elle ne requiert pas de savoir-faire particulier ni de techniques spécifiques. Tout le monde pourrait très bien le poser de la façon la plus correcte possible. Avec ce type de clôture, vous gagnerez tant en durabilité qu’en résistance. Il garantira la sécurité de vos plantations, ainsi que de votre potager. Désormais très prisé par les particuliers, le grillage en panneau orne de nombreuses cours de maison. Il séduit beaucoup de gens par sa praticité et son côté authentique. Pour réaliser la pose du grillage, découvrez nos conseils et astuces.

 

Première étape, préparez vos matériels

Pour commencer, assurez-vous de disposer des matériels nécessaires pour travailler. Voici la liste de ceux qui vous seront indispensables : une massette, des piquets, du béton, une bêche, outils de mesure et de traçage, un seau, une bêche, des tasseaux de maintien, une meuleuse, des gants, ainsi que des lunettes de protection.

Avant d’entamer tous travaux, il faut que votre boîte à outils soit bien complète. Ne négligez aucun des matériels cités ci-dessus, notamment les accessoires de protection. Ils vous seront très utiles lors des différentes opérations que vous entreprendrez. Une fois que vous aurez tous vos matériels à portée de main, vous serez prêt à débuter le chantier.

Deuxième étape, repérez la zone d’implantation du grillage

Il faut que vous sachiez où vous implanterez votre clôture de grillage rigide. Définissez en premier lieu l’endroit exact où vous envisagez de réaliser la pose de la clôture rigide. En second lieu, délimitez-le tout en y plantant des piquets en bois à l’aide de la massette.

Cela sera notamment utile pour installer les différents poteaux du grillage. Et en troisième lieu, il va falloir que vous visualisiez la ligne de pose du grillage rigide. Utilisez les piquets qui ont été préalablement posés et reliez-les avec une corde. Maintenant, repérez les poteaux intermédiaires de votre grillage le long de cette dernière.

 

Troisième étape, débutez la pose du panneau

La pose du panneau de grillage rigide est une étape à ne pas négliger. Préparez à présent les trous pour sceller les poteaux. Cela est très important pour garantir la durabilité de votre installation. Grâce à la bêche, vous pouvez préparer des trous de 30×30 cm de côté pour une profondeur d’environ 30 à 50 cm.

Assemblez ensuite sur deux poteaux un panneau rigide. Pour vous faciliter la tâche, nous vous conseillons de le faire à plat, sur le sol. Pour ce qui est du système de fixation pour un grillage rigide, le principe est simple. Le panneau se glisse tout simplement dans les entailles du poteau, et ne requiert aucun type d’accessoire. Relevez doucement l’ensemble, puis posez les poteaux dans chaque trou.

Pour définir la place des prochains poteaux, prenez la corde et placez-la de nouveau sur les poteaux déjà en place. Tirez ensuite de sorte à atteindre le trou d’angle suivant sur le piquet en bois. Procéder de cette manière vous permet d’assurer le parfait alignement de la clôture. Rabattez maintenant le panneau sur la corde et servez-vous-en pour le poser bien droit.

Après toutes ces manœuvres, prenez une auge et une truelle dans votre boîte à outils, et commencez à mélanger du béton avec de l’eau. Suivez bien les consignes données sur le sac à béton. Faites-en couler dans les deux trous du premier panneau. Pour éviter qu’il y ait des trous d’air, égalisez le volume du béton avec la truelle.

Avant que le mélange d’eau et de béton ne sèche, mettez rapidement à niveau les poteaux. Tâchez de bien vérifier leur aplomb de chaque côté. Comme petite astuce, nous vous suggérons d’utiliser des tasseaux de maintien pendant que le scellement se fasse. Votre clôture restera ainsi bien droite.

Quatrième étape, place à la pose du grillage rigide

Il est temps de passer à la pose du grillage rigide. Pour mettre en place le deuxième panneau, travaillez toujours à plat pour plus de facilité. Sur le sol, assemblez un poteau sur un second panneau, en veillant à bien garder le sens de pose du grillage rigide, et celui du panneau. Pour finir, relevez l’ensemble, pour ensuite le fixer à l’intérieur de l’encoche du poteau qui a été fixé en dernier. Répétez l’opération jusqu’à ce que vous ayez entièrement terminé de clôturer.

Voilà généralement comment fixer un grillage sur un poteau béton. Après que le scellement ait parfaitement pris, pensez à débarrasser les tasseaux de maintien et la corde. Désormais, votre clôture est prête. Elle est résistante, rigide, bien droite, et bénéficie d’une meilleure longévité.

Sinon, il existe une toute autre alternative pour poser un grillage sans ciment. Il s’agit de la pose à platine. Ce procédé consiste en fait à réaliser la pose d’un grillage rigide sur un muret. L’opération est à peu près la même que celle des poteaux à sceller. Ici, ce qui fait la différence, c’est l’absence de trous. On n’a carrément pas besoin d’en faire. Outre le fait de planter un piquet de clôture sans béton, percez juste le muret et déposez des tirefonds à l’intérieur. Vissez ensuite la platine et encastrez-y le poteau. Répétez le même processus jusqu’à avoir tout clôturé.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES