Les pas pour réaliser sa terrasse en bois

Dernière mise à jour: 02.02.23

 

Construire soi-même sa terrasse en bois est tout à fait possible. Il faut néanmoins respecter quelques règles de sécurité et suivre différentes étapes pour créer un bel espace à l’extérieur de l’habitation. En suivant cet article jusqu’à la fin, vous pourrez réaliser l’installation sans passer par des professionnels.  

 

Déterminer le coût de l’ensemble des travaux

Faire une terrasse en bois n’est pas une tâche à prendre à la légère. Non seulement il faut s’équiper correctement, mais il est également indispensable de mettre un budget de côté. Ce faisant, il est recommandé de se renseigner dans un premier temps sur les différentes fournitures incontournables et sur les mains d’œuvre.

Pour mettre au point une belle terrasse d’extérieur, n’hésitez pas à contacter un coach à domicile. Aussi, afin de vous faciliter la tâche, nous avons dressé une liste non exhaustive des indices qu’il vous faut pour connaître le prix de la réalisation.

 – Se décider sur les types de lames et de bois à utiliser

 – Fixer l’emplacement de la plateforme

 – Faire un calcul des m2 (5 à 10 euros)

Généralement, le pin se situe entre 10 à 55 euros contre 15 à 70 euros pour de l’épicéa. Si vous avez un faible pour le cumaru et le massaranduba, il vous faut entre 35 et 80 euros. Certains fabricants proposent aussi ce que l’on appelle le teck. Ce dernier peut aller jusqu’à plus de 100 euros tandis que l’hévéa est de 60 à 120 euros.

Choisir le bois et le support

Vous voulez faire une terrasse pas chère ou tout simplement faire une terrasse en bois ? Dans ce cas, choisissez le type de bois qu’il vous faut en fonction de vos possibilités financières et de votre goût. Si votre budget vous le permet, n’hésitez pas à vous pencher vers les modèles en Teck, un matériau connu par sa robustesse. Il vous garantit une meilleure durabilité dans le temps en plus de son aspect extérieur agréable à regarder. 

Vous pouvez néanmoins opter pour une plateforme en pin traité ou en douglas. Le prix sur le marché varie actuellement entre 10 à plus de 50 euros. Vous avez des préférences pour les composites ? Sachez que les lames alvéolaires et les semi-pleines fluctuent entre 25 à 70 euros contre 50 à 120 euros pour les modèles pleins. Concernant les supports, cependant, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Vous avez le choix entre la terrasse sur plot, la dalle en béton, les graviers ou les sables. À noter que la technologie a donné naissance au support en PVC.

 

Bien s’équiper

Faire une terrasse en bois pour la première fois n’est pas un jeu d’enfant. Pour réaliser la pose, on vous conseille de vous orienter un peu plus vers les modèles en kit ou les lambourdes classe 3, selon vos préférences. Après, vous devez vous munir des outils suivants :

 – Scie sauteuse

 – Scie circulaire

 – Perceuse-visseuse

 – Règle de maçon

 – Équerre et fausse-équerre

 – Niveau à bulle

 – Cordeau

 – Mettre à ruban

 – Râteau

 – Fraise à vois

 – Binette

 – Pelle

 – Extracteur de vis

 – Mèche de perçage de bois

 – Crayon

Pour les matériaux, n’hésitez pas à investir dans :

 – La bande de protection

 – Le plot terrasse

 – La visserie de terrasse

 – Les cales de dilatation

Bien sûr, il faut se protéger tout le long des travaux. On vous conseille, de ce fait, d’investir dans :

 – Les gants de protection

 – Les chaussures de sécurité

 – Les lunettes de protection

 – Les protections auditives

 – Les genouillères

 

Zoom sur les différentes étapes à suivre

La première étape consiste à établir un plan de la terrasse en bois, de cette manière, vous pourrez vous repérer facilement tout le long de la mise en œuvre. Ensuite, il faut mettre le sol à niveau en vous servant d’une règle de maçon. Cette dernière vous sera utile justement pour obtenir une surface plane. De ce fait, vous bénéficierez d’une dalle en bois pour une terrasse robuste et de meilleure qualité. 

Pour la pose de la terrasse en bois sur terre, cependant, vous devez verser une bonne quantité de sable ou de graviers en veillant à bien décaisser le sol au préalable. Avant de passer par la pose des lambourdes, pensez à définir la hauteur de la plateforme. Cette initiative rendra votre tâche encore plus aisée. Si vous préférez la dalle de terrasse sur plot, vous devez mettre bien évidemment le plot réglable pour terrasse en place en veillant à bien le fixer avec des chevilles. Pour favoriser l’évacuation de l’eau, mieux vaut le mettre dans une position inclinée vers l’extérieur. 

Après, servez-vous de votre crayon et d’une scie circulaire pour découper les lambourdes et fixez-les correctement sur les plots. Il ne vous reste plus qu’à segmenter les lames avec une scie manuelle en prenant soin de les rendre encore plus esthétiques. Pour terminer les travaux, il suffit d’installer les lames une à une avec une visseuse. 

Si vous optez pour des planches robustes, choisissez celles qui sont pré-percées. À noter qu’il serait toujours préférable de mettre en avant un gabarit de perçage. Cette technique réduit le risque que les vis fendillent dans le bois. Créer soi-même un sol terrasse est de loin une mince affaire. Il arrive justement qu’on fasse quelques erreurs au niveau de l’équerrage. Pour y remédier, il suffit d’installer les lames qui présentent des défauts près de la façade. De cette manière, vos invités ne les remarqueront pas.

Gros plan des petits entretiens de la terrasse

Le bois est un matériau très utilisé en intérieur comme en extérieur. Bien qu’il apporte une touche chaleureuse et esthétique à un endroit, il pourrait se détériorer aisément à cause des agressions extérieures. Toutes ces raisons expliquent en effet pourquoi il est conseillé d’en prendre soin régulièrement. Oui, mais comment ? 

Ce faisant, il vous faut un produit spécifique pour le traitement du bois. Celui-ci se décline en plusieurs types : vernis, champignon, anti-humidité, etc. Sélectionnez celui qui vous convient le plus. Généralement, il suffit d’appliquer la matière avec un pinceau plat une fois que la terrasse a été mise en place. Pensez néanmoins à vous renseigner auprès du vendeur ou du fabricant lors de la première utilisation.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES