Évitez ces erreurs lorsque vous changez les fenêtres

Dernière mise à jour: 04.12.22

 

Bruit de rue à haute intensité, déperditions thermiques, fenêtres abîmées, huisseries trop foncées… plusieurs raisons peuvent pousser les gens à changer leurs fenêtres. Mais souvent, lors des modifications, ils ont tendance à commettre certaines erreurs. Celles-ci sont pourtant à éviter. De quelles erreurs s’agit-il concrètement ? Il y en a essentiellement huit.

 

Qui dit changer ses fenêtres dit changer une vitre. Pour ce faire, équipez-vous de bons matériels et d’outils multifonctions. Voici huit erreurs à éviter lors d’un changement de fenêtres.

 

Changer les fenêtres les moins fonctionnelles

Si vous décidez de changer vos fenêtres, priorisez celles installées dans les pièces où le confort thermique est indispensable et primordial. Faites passer en dernier les fenêtres les moins utiles.

 

Négliger le choix du matériau

Il se peut que vous ayez hâte d’installer vos nouvelles fenêtres. Le choix du matériau est alors négligé. Le PVC, ainsi que l’aluminium figurent parmi les matériaux les plus recommandés pour le changement de fenêtre. Une fenêtre double vitrage en PVC est ultra-résistante, et une fenêtre en alu nécessite peu d’entretien.

Se tromper de dimensions

Relever les dimensions du cadre de la fenêtre demande une certaine rigueur. Dans le cas où les mesures ne sont pas les bonnes, vous risquez de ne pas pouvoir poser vos nouvelles fenêtres.

 

Oublier de vérifier la garantie des poseurs de fenêtres

Généralement, les poseurs de fenêtres se munissent toujours de garanties sûres et fiables. Celles-ci vous protégeront en cas de soucis post-travaux.

 

Etudier à la légère les attentes et les besoins en matière de fenêtre

Le remplacement de la fenêtre devra se faire en fonction de vos besoins. Il est donc nécessaire de bien les étudier. Si vous souhaitez bénéficier d’un gain de place par exemple, privilégiez les fenêtres à galandage. Pour plus de sécurité, préférez les modèles oscillo-battants.

 

Commettre des erreurs dans la pose de la fenêtre

Il faut que l’on sache si vous pensez à rénover vos anciennes fenêtres ou si carrément, vous envisagez de réaliser de nouvelles ouvertures pour en installer d’autres. Notez que les fenêtres peuvent être posées de différentes manières : la pose en rénovation, en applique, en tunnel, et en feuillure. Lors des travaux, n’oubliez pas de changer le joint de la fenêtre en bois. Assurez également que vous avez un outil multifonction, pour la réalisation.

 

Ne pas faire attention aux aides pour le changement de fenêtre

Avant d’entamer les travaux, pensez à vous renseigner vis-à-vis de votre région ou commune, sur les aides dont vous pourrez bénéficier par rapport au changement de fenêtre : crédit d’impôt de 25 à 40%, aide à la transition énergétique. Vous avez parfaitement le droit de réclamer une aide pour changer vos fenêtres et volets. 

Mal évaluer les coûts du changement de fenêtre

Lorsque vous décidez de changer les fenêtres de la maison, évaluez, pour commencer, le coût de chacune d’entre elles. Cela vous évitera les mauvaises surprises. Pour avoir une petite idée sur le prix d’une fenêtre double vitrage, en région parisienne, il faut prévoir entre 6 000 et 8 000 euros pour remplacer environ 9 fenêtres simple vitrage selon l’Anah.

Le retour sur investissement pourrait se faire entre 10 et 12 ans. Une habitation chauffée au gaz bénéficierait d’un gain annuel de 1 701 euros, et une demeure chauffée à l’électricité gagnerait 2 234 euros par an.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES