Comment décaper un meuble pour le repeindre ?

Dernière mise à jour: 04.12.22

 

Le décapage est la meilleure méthode pour redonner une seconde jeunesse à un ancien mobilier en bois avant d’appliquer une nouvelle peinture. Ce procédé est d’ailleurs accessible à tout le monde, même à ceux qui n’ont jamais bricolé. Nous mettons justement à votre disposition toutes les astuces pour y parvenir.

 

Une bonne préparation s’impose

Avant de peindre un meuble en bois, il est nécessaire de procéder au décapage qui consiste à enlever l’ancienne peinture ou vernis et à préparer le support. À ce moment, la matière retrouve son état brut afin qu’il soit plus facile d’accueillir la finition. Il s’agit donc d’une étape importante à ne pas négliger si vous voulez réussir à relooker un meuble ancien.

Cela dit, il y a quelques consignes à respecter pour que les travaux se déroulent correctement. Dans un premier temps, assurez-vous que l’endroit dans lequel vous allez travailler soit bien aéré et frais. Aussi, préférez un lieu qui ne soit pas exposé directement aux rayons du soleil.

Le décapant peut s’avérer dangereux s’il entre en contact avec la peau ou les yeux. De plus, il peut avoir des effets négatifs sur les voies respiratoires. Par conséquent, il est fortement recommandé de vous équiper correctement. Cela dit, le port de masque, de lunettes de sécurité et de gant en néoprène est très sollicité pour que vous soyez bien protégé.

En outre, pensez à préparer le meuble au décapage. Pour ce faire, insérez les clous ou les vis qui dépassent afin que vous puissiez travailler dans de meilleures conditions. N’oubliez pas de bien vous référer à la notice d’utilisation du produit que vous avez choisi pour décaper la peinture.

Les différentes techniques de décapage

Il est important de connaître les différentes méthodes que vous pouvez adopter avant de repeindre un meuble. Nous allons faire le point à ce sujet pour vous aider à faire votre choix.

Le décapage par ponçage : C’est l’une des techniques les plus répandues, elle peut être réalisée avec une ponceuse orbitale, excentrique ou vibrante en fonction des caractéristiques du mobilier. Pour la partie difficile d’accès, vous pouvez travailler manuellement avec un papier de gros grain au plus fin. À ce moment, assurez-vous de toujours suivre le sens des fibres de bois. À la fin, n’oubliez pas d’essuyer avec un chiffon propre ou d’utiliser une soufflette pour éliminer les poussières.

Le décapage par sablage : Il s’agit d’une technique très efficace qui assure le traitement de tous les recoins, notamment les angles et les corniches. Toutefois, vous devriez travailler soit à l’extérieur de la maison soit dans une autre pièce bien aérée. À la fin, il suffit de passer à l’abrasif avec des grains fins.

Le décapage par décapeur thermique : Si vous cherchez un moyen écologique pour décaper un meuble, alors ce procédé est le plus approprié. En fonction de la surface à traiter, vous avez un large choix parmi les buses à utiliser. Par ailleurs, la durée du passage de l’appareil est bien maîtrisée pour éviter que le bois noircisse sous l’effet de la chaleur.

Le décapage chimique : Ici, il est nécessaire d’utiliser un produit que vous devez acheter au préalable. Pour l’application, nous recommandons l’usage d’un pinceau en nylon, évidemment nous conseillons de travailler dans un endroit qui soit bien aéré et surtout de bien couvrir le sol. Aussi, vous devez respecter minutieusement les instructions du fabricant au sujet de la quantité à mettre ainsi que le nombre de couches. Après l’application, il est encore nécessaire de laisser le produit agir en fonction des recommandations dans le mode d’emploi. Pour terminer, il ne reste plus qu’à enlever le décapant de peinture bois en utilisant un racloir ou une spatule.

 

Décaper un meuble en bois étape par étape

Nous allons vous faire découvrir comment procéder pour décaper un meuble. Toutefois, veillez à bien respecter les consignes d’usage et de sécurité des produits que vous allez utiliser pour limiter les risques d’accident.

Préparation du meuble : Choisissez une pièce bien ventilée et large dans laquelle vous pouvez travailler dans les meilleures conditions. Puis, étendez un film plastique sur le sol pour le protéger de la poussière et des éclaboussures de produit. Si vous n’avez pas fait la première finition, il faut faire un test pour connaître sa nature. De cette manière, vous serez fixé sur les méthodes à réaliser pour décaper un meuble. Pour ce faire, prenez un chiffon que vous allez imbiber avec un peu d’alcool à brûler. Ensuite, frottez sur une petite partie de l’équipement à traiter. Si le tissu absorbe seulement la saleté, cela signifie que ce dernier est verni. Par contre, si la serpillère se colore et devient poisseuse, alors le mobilier est ciré.

Procéder au décirage : Pour ce faire, vous aurez besoin d’utiliser un produit spécifique qui est destiné à dissoudre les anciennes couches. Il est à appliquer sur un tampon de laine d’acier numéro zéro ou double zéro. Suivez simplement le sens des fibres en faisant en sorte de tout éliminer avant l’étape de la peinture meuble bois. Une fois que vous avez enlevé toute la cire, il faut penser à neutraliser l’effet du produit que vous avez utilisé avec de l’alcool à brûler.

Peindre un meuble verni ou peint : Appliquez du décapant bois avec une brosse plate dotée de poils en nylon. Faites en sorte que la couche soit bien épaisse pour qu’il fasse son effet. Respectez également la durée de pose mentionnée dans la notice. Au bout du temps indiqué, enlevez la matière avec un racloir, toujours dans le sens des fibres avant de peindre un meuble verni.

Éclaircissement du mobilier : Cette opération est indispensable pour éliminer les taches qui ont fait que le bois a perdu sa teinte originale. Pour ce faire, vous devez appliquer un éclaircissant qui requiert un temps de pose d’une dizaine de minutes. Ensuite, servez-vous d’une éponge humide pour rincer.

Protéger des petites bêtes : Les insectes figurent parmi les premiers facteurs qui abîment le bois. Il est donc indispensable de les neutraliser en appliquant un produit spécial. Deux couches sont nécessaires pour que le traitement soit efficace.

Parfaire la finition : Si vous remarquez des trous sur le bois, utilisez des aérosols adaptés pour les déboucher. Une fois que c’est bien sec, poncez avec du papier abrasif et essuyez avec un chiffon doux pour éliminer les restes de poussière. Quand c’est fait, vous pouvez enfin peindre une table en bois. En outre, nous conseillons également de chercher où acheter de l’huile de lin alimentaire, car elle a comme avantage de renforcer la protection du bois contre l’humidité tout en augmentant sa brillance.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES