Peindre un escalier : les bons gestes

Dernière mise à jour: 04.12.22

 

L’escalier dans une maison est souvent délaissé, pourtant il fait partie intégrante de la décoration des lieux. D’ailleurs, la peinture de l’escalier peut perdre peu à peu son éclat, d’où l’importance de lui redonner une nouvelle jeunesse. Quoi qu’il en soit, les travaux que vous allez devoir entreprendre ne s’improvisent pas. Ces conseils vont certainement vous aider à mener jusqu’au bout votre projet.

 

Comment choisir la couleur de la peinture ?

Avant de peindre un escalier, vous devez commencer par déterminer la couleur qui s’adapte à l’environnement des lieux. Étant donné que c’est un endroit de passage, il est important de privilégier un produit résistant qui puisse supporter les salissures, les nettoyages fréquents ainsi que les taches. Celui-ci doit également offrir une très bonne tenue tout en étant imperméable. En outre, la peinture que vous choisissez doit posséder une adhérence maximale sur tous les types de supports.

Concernant la couleur de l’escalier intérieur, il va falloir tenir compte de plusieurs paramètres. S’il bénéficie d’une grande exposition à la lumière naturelle, les tons frais comme le vert et le rose sont recommandés. Si vous souhaitez obtenir un effet relief, utilisez deux couleurs en prenant soin de jouer sur les contrastes. Il s’avère aussi possible de peindre une cage d’escalier en 2 couleurs. 

Pour les marches, optez pour une teinte froide et foncée contre une couleur plus chaude et claire pour les contremarches. En revanche, si vous avez une préférence pour le style contemporain, alors des tons sombres ou métallisés à l’exemple d’un escalier gris sont plutôt adaptés. Par ailleurs, vous pouvez également créer une illusion de tapis. Pour y parvenir, choisissez deux teintes en contrastes qui sont réparties sur les bords et le centre. Vous obtiendrez par exemple un escalier noir sur un fond en parquet.

En outre, il est aussi primordial de tenir compte du matériau si vous n’avez pas encore d’idée sur la peinture de l’escalier. Pour la peinture d’un escalier en bois, il est préférable d’utiliser de la peinture pour sol afin d’apporter la résistance nécessaire. Ensuite, vous pouvez renforcer la protection en mettant du vernis transparent. En revanche, s’il s’agit de métal alors les teintures laquées sont plus adaptées. N’oubliez pas d’appliquer un antirouille avant et un traitement antidérapant après. Enfin, si votre escalier est en béton, optez pour une peinture époxy.

Étape 1 : Organiser la mise en peinture

Tout comme la peinture des murs et des plafonds, celle de l’escalier peut également s’user au fil du temps, d’où l’importance de la rénover. Peindre un escalier demande cependant beaucoup d’organisations qu’il faudra considérer au préalable. Dès le départ, il faudra vous préparer puisqu’il est impossible de l’utiliser tant que la teinture n’a pas encore séché. S’il n’y a pas d’autres issues, vous allez devoir travailler en deux temps. Pour ce faire, vous devez peindre une marche sur deux avant de finir le reste. Nous conseillons de commencer par le haut pour des raisons d’organisation.

La peinture est indispensable pour rénover un escalier en bois. Lorsque vous avez fait le point sur les méthodes de travail, il est temps de procéder à la préparation. Au cas où l’échelle est déjà peinte, le décapage est incontournable. Dans ce cas, commencez par appliquer généreusement du décapant et laissez agir en suivant les recommandations du fabricant. Puis, prenez une spatule pour gratter et munissez-vous d’une brosse en fer pour la finition. En revanche, si votre escalier comporte de la cire, alors il faut utiliser un produit permettant de l’enlever à savoir le décireur. Vous pouvez ranger l’ensemble des outils dont vous pourrez avoir besoin pour ce faire dans votre servante d’atelier que vous pouvez mettre à proximité pour ne manquer de rien.

 

Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

Étape 2 : Préparez l’escalier

Avant de penser à relooker un escalier en bois, assurez-vous que toutes les surfaces soient propres. Cela dit, un nettoyage complet s’impose pour enlever toutes les taches et les poussières qui persistent depuis quelque temps. Par ailleurs, il est impossible de rénover un escalier en bois sans poncer. Il s’agit d’une étape importante qui garantit la qualité de votre travail. 

Avant de commencer, pensez à vérifier qu’aucun clou ne dépasse et si c’est le cas alors enfoncez avec un marteau. Utilisez également de la pâte à bois pour reboucher les trous ou les fissures. N’oubliez pas non plus de vous équiper avec des lunettes de protection et un masque quand vous comptez manipuler une ponceuse. Aussi, prenez le temps de bien aérer les lieux. Tout au long de l’intervention, prenez soin de suivre le sens du fil du bois. À la fin, servez-vous d’un aspirateur pour enlever les poussières et passez un chiffon humide pour parfaire le travail. Cette étape est également idéale pour mettre en place une barrière d’escalier sans percer afin de sécuriser davantage ce lieu de passage.

 

Étape 3 : Peindre l’escalier

Si vous comptez refaire les marches d’un escalier en bois ou rénover l’ensemble, il est important d’appliquer une sous-couche en utilisant un simple pinceau. Évidemment, nous recommandons de commencer par le haut de l’escalier pour arriver en bas. Puis, patientez jusqu’à ce que le produit soit bien sec avant de procéder à la prochaine opération.

Pour l’application, il existe aussi des techniques à respecter. Au début, peignez la rambarde à l’aide d’un pinceau. En revanche, une brosse à rechampir est plutôt adaptée aux zones délicates. Ensuite, vous pouvez continuer avec les marches. Une application en deux couches est également recommandée. Entre ces deux étapes, poncez manuellement l’escalier en utilisant du papier de verre à grain fin. Une fois l’escalier peint, il faudra attendre que tout soit bien sec avant de commencer à y circuler.

Quelques conseils supplémentaires

Certes, le choix de la peinture à utiliser est important afin que le résultat corresponde à vos attentes. Par contre, il faudra aussi penser un peu plus à la praticité d’entretien. Il est donc préférable de privilégier les peintures lessivables, mais qui résistent quand même aux produits que vous comptez employer. De cette manière, il est plus facile de nettoyer l’escalier sans avoir à fournir beaucoup d’efforts.

Concernant l’application de la peinture, vous pouvez utiliser l’outil que vous souhaitiez, soit un pinceau ou un rouleau puisqu’il n’existe pas vraiment d’obligation à ce sujet. Pour vous simplifier la tâche, optez pour les peintures prêtes à l’emploi. À ce moment, aucune préparation n’est requise, car il suffit d’ouvrir et d’appliquer.

Que ce soit pour la sous-couche ou la peinture, commencez toujours par le haut et faites un pas sur deux pour éviter de mettre les pieds sur les parties que vous venez de traiter. Certes, cette opération est destinée principalement à redonner de l’éclat à l’escalier, en revanche il est aussi important qu’elle s’accorde avec la décoration de la maison.

 

 

Laisser un commentaire

4 COMMENTAIRES

Larissa B

July 22, 2022 at 9:40 am

Bonjour,

Sur l’image ci-dessus l’escalier est bleu ou gris qui tend sur du bleu? Possible de m’indiquer ou vous avez acheter la peinture?

Répondre
ProjectManager

July 23, 2022 at 6:32 am

Bonjour Larissa,

Merci de nous avoir écrits. Nous n’avons utilisé cette image qu’en illustration. Nous n’avons pas d’informations sur le nom de la peinture utilisée ni sa teinte précise.

Bien à vous,
L’équipe bricotrend.com

Répondre
Aurore C.

February 9, 2022 at 2:11 pm

Bonjour,

Merci pour cette très belle idée. Combien de litres de gel décapant avez-vous utilisés?
Quelle est la couleur et la marque de votre peinture?
Merci d’avance

Répondre
ProjectManager

February 10, 2022 at 9:52 pm

Bonjour Aurore,

Merci d’avoir pris le temps de nous écrire. La quantité de gel décapant à utiliser varie selon la surface à traiter, le matériau qui constitue l’escalier et la puissance du gel choisi. Vous pouvez compter un litre pour 3 à 4 mètres carrés pour un décapant gel bois par exemple. Pour ce qui est de la peinture, vous pouvez vous renseigner du côté d’Elastosol ultra qui promet un excellent résultat pour un support en bois, mais le marché regorge aussi d’autres marques intéressantes.

Bien à vous,
L’équipe bricotrend.com

Répondre