Comment fonctionne une scie à chantourner ?

Dernière mise à jour: 04.12.22

 

La scie à chantourner est l’un des outils indispensables pour effectuer les travaux qui requièrent de la précision. Très utile pour la réalisation des découpes internes et externes des pièces, il est adapté à divers matériaux comme le bois, le plastique ou le PVC. Si vous envisagez d’acheter ce dispositif, vous apprendrez davantage à ce sujet dans cet article.

 

Choisir la meilleure scie à chantourner

Le choix d’une scie à chantourner détermine la réussite de vos travaux, c’est pourquoi vous ne devriez rien laisser au hasard. Dans un premier temps, il faut vérifier la robustesse de l’appareil en vous informant concernant les matériaux et la qualité de fabrication. Il s’avère aussi nécessaire de contrôler la profondeur du col de cygne qui définit l’épaisseur de coupe maximale réalisée.

De plus, le niveau de puissance du moteur permet de déterminer le type de matériau pouvant être traité avec la scie. Enfin, si vous prévoyez de travailler des matériaux variés alors il vaut mieux choisir une scie compatible avec différents types de lames. Pour vous aider dans votre quête, trouvez ici une sélection des meilleurs produits.

Tout savoir sur l’utilité d’une scie à chantourner

Offrant une utilisation polyvalente, la scie à chantourner permet de réaliser toutes sortes de découpes, qu’elles soient droites ou courbées. En plus, elle peut traiter une grande variété de matériaux. Celle-ci adopte le même principe de fonctionnement que la scie sauteuse. En temps normal, cet appareil s’utilise sur du bois, du plastique, de l’acier ou de l’aluminium. Aussi, elle est capable d’effectuer des courbes serrées et précises.

C’est pourquoi elle est très prisée dans le domaine du modélisme et de la marquèterie. Toutefois, si vous souhaitez arriver à perfectionner vos travaux, il faut impérativement utiliser une lame adaptée. Il faut savoir qu’une lame destinée au métal n’aura pas la même efficacité sur du bois ou du plastique. De cette manière, vous aurez en plus la possibilité de découper des matériaux plus épais.

À l’usage, la scie à chantourner est très appréciée pour sa praticité. Même si vous n’êtes pas un bricoleur affirmé, vous n’aurez aucune difficulté à maîtriser l’emploi de cet outil. Pour faire fonctionner et arrêter l’appareil, il comporte généralement un bouton ON/OFF. Ce dernier est conçu pour être facile d’accès à l’utilisateur pour qu’il puisse l’atteindre plus rapidement en cas de besoin.

De plus, si vous choisissez une scie à chantourner électrique alors vous pouvez profiter de son variateur de vitesse permettant d’augmenter ou de réduire la vitesse de fonctionnement de l’outil. Cette option est très utile pour obtenir le niveau de précision recherché. Toutefois, il est aussi important de manier correctement l’appareil afin de répondre à vos exigences.

 

Les différents types de scies à chantourner

Il existe deux grandes familles de scies à chantourner, nous allons vous parler en premier du modèle à chantourner manuelle. Créée au 16e siècle, elle est dotée d’une fine lame qui est conçue avec de l’acier trempé. Ce composant est fixé au niveau des deux extrémités d’un cadre en métal avec deux broches et il s’accompagne d’une poignée.

La plupart des scies à chantourner manuelles disposent donc d’une poignée qui peut être utilisée pour le serrage et le desserrage de la lame. Ainsi, elles sont surtout adaptées pour la réalisation des travaux qui requièrent beaucoup de précisions. En revanche, si vous prévoyez plutôt de faire des découpes avec des formes complexes, il vaut mieux vous tourner vers une scie à chantourner munie d’une poignée cylindrique.

Dans cette seconde partie, nous allons vous faire découvrir les caractéristiques d’une scie à chantourner mécanique. Cet outil est doté soit d’une pédale soit d’un moteur électrique. Son usage est donc plus facilité par rapport à une scie à chantourner manuelle. De plus, il présente l’avantage de pouvoir retirer et repositionner la lame au centre de la pièce à traiter afin de réaliser des coupes d’intérieur.

Ce type de scie s’utilise avec des lames dont le nombre de dents et la finesse est conçue pour pouvoir effectuer des découpes complexes. Il faut savoir qu’il y a plusieurs types de scies à chantourner mécaniques. Le plus courant est le modèle à bras parallèle sur lequel le moteur est fixé à l’extrémité. Ensuite, vous avez les scies en forme de C qui sont dotées d’une armature robuste sur laquelle la lame est intégrée entre les extrémités de l’armature.

 

Réaliser des motifs avec une scie à chantourner

Nous allons vous donner des astuces très simples qui vous aideront à réaliser des pièces à motif avec cet outil. Dans la première étape, commencez par dessiner les traits à découper sur le matériau que vous prévoyez de travailler. Après cela, vous aurez besoin de faire un trou sur le passage du trait afin d’insérer plus facilement la lame. Lorsque le perçage est terminé, vous pouvez y mettre la lame en prenant soin de la positionner à l’intérieur du socle de la base de l’outil. N’oubliez pas par la suite de caler la pointe supérieure de ce dernier au niveau du socle du haut. Puis, ajustez le serrage avant de débuter la découpe.

Tout au long de l’usage, ayez l’habitude de positionner la plaque à traiter avec une main et maintenez le bord avec l’autre main. De cette manière, vous éviterez les défauts de coupe qui peuvent être très visibles sur les pièces.

Ensuite, vous allez devoir choisir le type de lames à utiliser lors de la découpe. Si vous travaillez du bois, une scie à dents lisses est conseillée, par contre une lame de diamant est adaptée pour le verre. En outre, le plastique nécessite l’usage d’une lame en carbure. Il existe également des lames pour métaux. Une fois que vous avez choisi et positionné la lame, suivez minutieusement les lignes de découpe. Nous recommandons d’ailleurs de repositionner la lame pour éviter de commettre des fautes de découpe.

Lorsque vous avez fait le point sur ces informations, vous pouvez à présent passer aux choses sérieuses. Sachez avant tout qu’il est inutile de percer un trou au niveau de la zone de passage de l’outil. Tout ce qui vous reste à faire, c’est de dessiner le motif et l’accoler au rebord du matériau à travailler. Après cela, vous n’aurez plus qu’à scier en débutant l’opération à partir du rebord.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES