Quel traitement anti salpêtre choisir ?

Dernière mise à jour: 04.12.22

 

Le salpêtre apparaît généralement dans les habitations sujettes à l’humidité. Il peut non seulement fragiliser la fondation de vos infrastructures, mais il altère également le côté esthétique de votre logement. Alors, comment le prévenir et le traiter efficacement ? Focus !

 

Le salpêtre : c’est quoi exactement ?

Qu’est-ce que le salpêtre ? Le salpêtre sur mur se développe plus facilement dans des endroits humides. Si vous remarquez des cristaux plutôt blanchâtres ou gris, il s’agit bien d’un salpêtre. Il est la conséquence d’une mauvaise fondation. Mais comment se forme-t-il réellement ?  Il apparaît notamment quand le mur est bâti directement sur le sol alors que celui-ci contient de l’eau et de sels minéraux hygroscopiques. Ce mélange se déplace petit à petit sur la surface des murs et se développe facilement sur celle-ci. 

Le salpêtre se révèle également à la dernière étape d’assèchement du traitement contre l’humidité. Pour y remédier, il serait toujours préférable de réaliser un traitement du mur humide le plus tôt possible afin de limiter les dégâts. Notez cependant qu’il y a une différence entre un salpêtre et une moisissure. Certes, ils apparaissent presque au même moment et dans les mêmes conditions, mais pour vous aider à les distinguer, sachez que leurs compositions ne sont pas les mêmes. Les moisissures renferment uniquement des champignons microscopiques et elles tendent à dégager de mauvaises odeurs.

Qu’est-ce qui favorise la formation des salpêtres ?

Le salpêtre du mur fait surface lorsque la ventilation de votre intérieur se révèle inefficace. En clair, l’aération dans la salle est insuffisante, comme le cas des salles de bains qui ne disposent pas de fenêtres ou d’autres ouvertures. Ce phénomène peut également être causé par l’infiltration de l’eau. Cette dernière se produit généralement si vous avez un problème au niveau de la toiture ou encore des gouttières.

Il se pourrait aussi qu’il y ait des fissures quelque part ou que les joints utilisés ne soient pas vraiment efficaces. La pression hydrostatique entraîne, par ailleurs, l’apparition de ce nuisible sur les murs. Elle concerne surtout les terrains en pente et les habitations avec une mauvaise évacuation d’eaux de pluie ou avec la présence d’eaux stagnantes.

 

Les salpêtres sont-ils dangereux pour la santé ?

Les salpêtres sont dus au taux élevé de sels hygroscopiques et d’eau dans le mur. Ce premier élément peut de ce fait, être considéré comme un nuisible étant donné qu’il évite le séchage des murs. Comment ? Il conserve l’humidité contenue dans ces derniers. Il est donc capable de fragiliser les murs et d’accélérer le décollement des peintures et des enduits. Oui, la présence de ce phénomène pendant une longue période peut être dangereuse pour la santé. Il peut déclencher des problèmes respiratoires, notamment chez les personnes âgées, les enfants et les individus malades. Faites attention, le salpêtre entraîne également des troubles digestifs chez les petits et les animaux, en cas d’ingestion.

 

Comment reconnaître les salpêtres ?

Ils s’acharnent sur tous les types de matériaux et affectionnent particulièrement la fosse septique, la cuisine, les salles de bains ainsi que les caves. Leur présence sur les bois peut entraîner la décomposition de ces derniers et provoque la pulvérulence des pierres. Si vous avez des revêtements en papier peint, vous verrez plus facilement les taches humides de grande taille. 

Si cette nuisance affecte l’intérieur de votre habitation, vous allez la reconnaître avec une poudre blanchâtre accompagnée de cristaux. Elle finit par former des plaques très épaisses. Comme indiqué précédemment, tous les matériaux n’y échapperont pas, que ce soit des pierres, des papiers peints, du béton, de la brique, du plâtre ou encore du parpaing. Voici quelques indices qui ne trompent pas :

 – Auréoles et taches blanchâtres

 – Effritement des peintures

 – Décollement des enduits et des papiers peints

 – Dégradation des pierres qui finissent généralement en poudre

 – Dépôts de sels

 – Détérioration des cloisons

 – Assombrissement des boiseries

 – Pourrissement des meubles

 – Désagrégation du plâtre

Pour y remédier, il faut investir dans un hygromètre et dans un produit anti humidité pour mur intérieur adéquat.

Quels sont les traitements les plus adaptés pour venir à bout des salpêtres ?

Comment se débarrasser du salpêtre sur les murs ? Il existe plusieurs moyens pour y remédier :

 – Convertisseur et neutraliseur de sels hygroscopiques

Ce traitement est l’un des produits les plus utilisés par les professionnels pour lutter contre les salpêtres. Il doit être appliqué après l’assèchement du mur. Il suffit de le pulvériser sur les zones affectées, et le tour est joué ! Concernant sa quantité, elle varie en fonction de l’ampleur du dégât. Le neutraliseur de sels hygroscopiques permet de transformer la propriété des sels : solubles et insolubles. De cette manière, ils se figeront et stopperont leur déplacement. Ce produit est également connu pour sa capacité à éliminer l’hygroscopicité des sels. Il favorise aussi la solidification de votre infrastructure.

 – Fixateur de sels hygroscopiques

Le fixateur de sels hygroscopiques est le plus recommandé si vous n’avez pas le temps pour attendre l’assèchement du mur avant de déménager. Ce produit anti-salpêtre a été conçu spécialement pour éviter la migration des sels sur la surface du mur. Grâce à sa propriété ininflammable, il s’intègre parfaitement au mur. Avant de l’appliquer, cependant, on vous conseille d’enfiler un vêtement de travail pour protéger vos vêtements. Autrement, vous pouvez faire appel à un professionnel.

 – Traitement préventif

Pour éviter le salpêtre, on vous recommande d’utiliser un hygromètre afin de mesurer le taux d’humidité dans une pièce. Pensez aussi à agir rapidement une fois que vous remarquez les auréoles et les taches blanchâtres sur le mur. Ce faisant, on vous conseille de traiter le salpêtre naturellement. Il suffit de frotter et de brosser la partie infectée avec un mélange d’eau et de savon de Marseille. Vous pouvez également nettoyer le salpêtre avec de la javel. Il ne vous reste plus qu’à bien rincer, puis sécher le tout, et le tour est joué ! À noter qu’il s’agit uniquement d’une solution d’appoint. Une fois que le mur est propre, vous pouvez y appliquer les produits susmentionnés, en fonction de vos besoins.  

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES