5 solutions pour agrandir sa maison

Dernière mise à jour: 02.02.23

 

Si votre situation financière ne vous permet pas de déménager dans une location beaucoup plus grande, il faudra faire preuve de créativité et trouver une autre parade pour gagner de l’espace. Si vous manquez d’idées pour agrandir votre maison, notre article propose dans ces quelques lignes 5 alternatives à appliquer pour obtenir plus de place dans votre propriété.

 

1. La verrière

Si vous aimez le style de décoration contemporaine, ce type de construction ne risque pas de vous décevoir. Au lieu de choisir une véranda de 10m² à l’étage, cette construction se distingue par une couverture totale qui profite à tous une fois qu’elle sera installée. Des verres sont ajoutés aux supports afin d’offrir un espace restreint et éclairé, mais aussi pour rendre l’ensemble impénétrable par les objets qui peuvent voler dans les airs. La cuisine et le salon sont les plus souvent placés dans ce genre de location. Selon votre préférence, vous pourrez inclure des ouvertures multiples même s’il s’agit d’une extension vitrée.

 

2. La terrasse couverte

Comme son nom l’indique, cet espace se situe en haut de la propriété pour une installation simplifiée sans devoir entreprendre un agrandissement latéral. En ajoutant une toiture à la terrasse, vous pourrez la reconvertir en salon ou bien en cuisine extérieure pour les fêtes de famille et les diverses célébrations. Dans ce cas, vous pouvez vous faire aider par des outils et dispositifs simples à utiliser comme un poste à souder. Pour rester opérationnel en hiver, il suffit d’y inclure un poêle pour réchauffer l’espace à toute heure. 

Cette réalisation a aussi l’avantage d’être plus facile à faire comparée à d’autres types d’extensions de maison. De plus, elle ne réduit pas votre zone au sol, vous permettant de construire autre chose sur le terrain. Vous n’aurez pas à vous habituer à aller dans une chambre qui ne faisait pas partie de la propriété étant donné que la pièce supplémentaire se trouve dans la même maison mère.

3. La passerelle extérieure

Si vous avez 2 maisons qui se trouvent côte à côte, ajouter une extension de ce type vous offrira sûrement un espace en plus. Fixée à partir du premier étage, cette sorte de pont couvert possède 2 murs et un toit pour éviter l’humidité pendant la pluie. Si le support est construit avec des éléments solides comme le fer ou le bois, les façades sont le plus souvent faites de vitres ou d’autres matériaux qui laissent entrevoir ce qui se passe dehors. 

Il peut aussi comporter des fenêtres si vous utilisez un matériau dur pour les côtés. Si vous ne voulez pas vous angoisser avec la fondation d’une extension de maison, c’est l’une des solutions les plus simples à appliquer. Par ailleurs, le fait qu’elle ne soit pas installée au sol vous permet de gagner plus d’espace, qui pourra vous servir à garer votre voiture ou à installer une petite plantation ou un potager.

 

4. Extension sur pilotis

Cette construction offre de nombreux avantages, que ce soit au niveau de la réalisation ou en termes de praticité. Elle consiste à mettre sur pied des pilotis en béton sachant qu’ils seront en charge de soutenir l’ensemble du nouvel espace. Selon la taille de l’agrandissement que vous voulez accomplir, la disposition de ses supports devra être vérifiée au préalable. 

Il est utile de dire qu’une extension de ce genre ne doit pas être faite par des amateurs, mais plutôt par des ingénieurs en bâtiment qui pourront vous aider dans l’étude de faisabilité et les autres données. Ils pourront vous indiquer par exemple si le fait de jouer de la batterie acoustique haut de gamme peut être entrepris dans la nouvelle construction, sans déranger le voisinage. Agrandir sa maison avec un cube à la place d’une pièce plus standard est aussi possible avec l’élargissement sur pilotis.

5. La véranda

La mise en place d’une véranda donne l’impression d’avoir un espace élargi vers l’extérieur. Elle contribue à rendre l’endroit où elle se trouve plus lumineux et vous avez le choix de l’isoler si vous souhaitez l’utiliser comme une vraie pièce à vivre. En effet, cet espace peut devenir votre salle à manger si besoin. 

D’autres types de construction sont encore disponibles si vous n’avez pas trouvé ce qu’il vous faut dans notre top 5. Néanmoins, opter pour une extension de maison pas chère ne sera pas un avantage pour vous si tout n’a pas été préalablement étudié. À ce niveau, il faudra se concentrer davantage sur la sécurité et sur la solidité de l’ensemble. Il est toujours important de recourir au service des professionnels du métier afin d’avoir une plus grande satisfaction au terme de la réalisation.

 

Ce qu’il faut savoir avant d’agrandir sa maison

L’agrandissement d’une maison exige d’être bien informé pour pouvoir agir, car l’extension d’un bâtiment est une tâche réglementée par la loi. En effet, vous aurez à respecter des restrictions techniques qu’il faudra suivre à la lettre avant d’entamer le chantier. Bien qu’il y ait plus d’une manière de faire pour profiter d’un espace en plus dans un foyer, la première chose à faire sera de dégoter un permis de construire auprès des autorités correspondantes. Il ne suffit donc pas de transformer une dépendance en habitation, il faut aussi se conformer à la loi en vigueur dans votre localité.

Néanmoins, il y a une exception qui échappe à la règle et qui ne vous obligera pas à vous conformer à une quelconque démarche. Dans le cas où la superficie à agrandir ne dépasse pas les 5 m² et que la surface sur laquelle se situe la propriété reste en dessous de 150 m², l’extension de la maison se fera sans permis de construire.

Si vous avez la chance de vous trouver dans un territoire qui possède un plan d’urbanisme commercial, il suffira d’effectuer une simple déclaration des travaux. Avec cet unique avis, il vous sera possible de faire une extension à hauteur de 40 m² au maximum. Toutefois, il faudra retenir que cela n’est pas toujours valable dans certaines localités, c’est pourquoi il est toujours utile de s’informer.

Par contre dans les 3 cas suivants, construire une extension ne suffit pas, vous êtes obligé de déposer une demande auprès de votre mairie avant de pouvoir commencer la réalisation :

 – L’extension de la maison à créer est au-dessus d’une surface totale de 40 m², qu’il s’agisse de mur ou de sol, dans une zone couverte par un plan d’urbanisme urbain.

 – La surface de plancher ou l’emprise au sol dépasse une superficie de 150 m² une fois les travaux terminés. Une requête au préalable est nécessaire même dans une localité sans PLU.

 – L’ajustement à prévoir excède les 20 m², que ce soit sur le plancher ou au ras du sol sans la présence d’un PLU.

La déposition de la demande se fera avec des papiers justificatifs et d’autres informations qui permettront d’effectuer une étude de votre cas dans le plus bref délai. Parmi les dossiers qui devront accompagner votre dossier, l’on devra retrouver : la situation du terrain, le plan en coupe de la bâtisse, un exemplaire en 3D du projet d’agrandissement,  un plan 3D de la façade et de la toiture, et un plan de masse. Quelques-uns de ces dossiers devront être remis en 4 exemplaires et plus. Après avoir rassemblé le tout, il suffit de les envoyer dans un courrier recommandé adressé à la mairie, ou bien de les déposer en main propre, en contrepartie d’un reçu signé et daté qui atteste votre passage.

À quel moment faire appel à un architecte pour une extension de maison ?

Avant une idée d’agrandissement d’une maison plain pied, il est nécessaire de connaître la surface totale qu’elle couvre. Cette information vous sera utile dans le cas où vous faites appel au service d’un architecte. Si votre bâtisse se tient sur une superficie supérieure ou égale à 150 m², la loi stipule qu’il sera obligatoire de recourir aux compétences de cet ingénieur de la construction. 

Vous pourrez aussi faire appel à un architecte même si les travaux à effectuer sont moins conséquents, cela vous permettra d’avoir l’expertise d’un professionnel du métier. Dans ce contexte, vous êtes totalement libre de votre choix sans être contraint par la loi. Il faut savoir qu’une augmentation des coûts de l’extension de la maison sera à prévoir dans ce cas de figure.

Pour des conseils avisés à titre gratuit, vous pouvez également faire confiance au service d’urbanisme, au conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement CAUE de votre région. Il vous sera nécessaire de vous munir d’un dossier comme le plan d’extension de la maison pour que les personnes en charge de vous recevoir puissent avoir des données précises et concrètes de la situation.

 

Extension et réglementation thermique en vigueur

La loi concernant la réglementation thermique actuellement appliquée vous oblige également à vous informer sur les dispositions à prendre avant la construction. En effet, la RT 2012 s’applique très modérément si la surface d’agrandissement est en dessous de 50 m². Au-delà de cette taille, entre 50 et 100 m², il faut veiller à ce que l’efficacité énergétique ajoutée à l’extension de l’habitation soit en accord avec la réglementation thermique.

 

Les mots de la fin

Si vous n’avez aucune envie de quitter votre maison actuelle alors que la famille s’agrandit, il est facile de penser à une extension de la maison. Il faut simplement se conformer à la loi pour ne pas faire les choses à moitié et risquer de contracter une amende.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES