Quelle pression d’air pour peindre au pistolet ?

Dernière mise à jour: 24.05.24

 

La peinture représente une utilisation professionnelle de l’art du coloriage appris sur les bancs de l’école, durant les séances de travail manuel. Mais à la place des crayons de couleur et des pinceaux, un pistolet à peinture constitue l’outil principal de l’exercice. Voici quelques conseils pour un travail bien exécuté.

 

Les différents types de pistolets à peinture

En excellente alternative au pinceau, la fabrication du pistolet à peinture a fortement révolutionné l’art d’appliquer une couleur sur une surface. Non seulement cet accessoire apporte un rendu plus beau et mieux fini, mais en plus, il permet d’économiser du temps sur le délai d’exécution des travaux. Par ailleurs, il vous permet de mieux exprimer votre talent de peintre, en vous donnant le droit de vous attarder un peu plus sur chaque projet, afin de peaufiner chaque détail et marquer la différence par rapport aux autres artisans peintres. Il existe à ce jour deux familles principales de pistolets à peinture, dont chacune se décline encore sous plusieurs variantes.

Le premier type de pistolet est dit pneumatique ou à air comprimé, tandis que le second fonctionne à l’énergie électrique. Toutefois, ces deux catégories de pistolets de peinture partagent des points communs, entre autres la position du godet de peinture. Lorsque ce dernier est placé sur la partie supérieure, il s’agit d’un pistolet à gravité. Dans le cas contraire, si le godet se situe sur la partie inférieure, l’on parle plutôt de pistolet aspiratif. Quoi qu’il en soit, pour pouvoir utiliser votre outil correctement, vous devez prendre connaissance de certains critères techniques à maîtriser. Le résultat de vos travaux n’en sera que meilleur.

Calcul de la pression sur un pistolet de peinture

Pour obtenir une belle peinture sur n’importe quelle surface, plusieurs facteurs doivent être combinés. Le premier concerne la qualité de la peinture que vous allez appliquer. Le deuxième dépend de votre coup de main, autrement dit, de votre maîtrise de l’art de la peinture. Le dernier et non le moindre, en termes de facteur de réussite, se rapporte au matériel que vous allez utiliser.

Il est donc évident que vous obtiendrez un résultat optimal en conjuguant votre talent à une peinture de haute qualité, et avec un bon pistolet à peinture. Mais parmi tous les critères techniques à prendre en compte, la connaissance de la pression d’air pour peindre au pistolet constitue le secret d’une application de peinture réussie, en fonction de chaque surface. Dans la généralité des cas, les professionnels préconisent une pression variant de 2 à 6 bars pour peindre au pistolet. Mais ces données dépendent d’une part du type de surface à traiter, et d’autre part surtout, du type de pistolet utilisé.

Dans le cas d’un pistolet pneumatique, cette notion de pression d’air peut varier en fonction de l’état de la surface à peindre. De l’avis des experts, ce type de pistolet se montre le plus efficace pour le traitement des surfaces horizontales. Pour ce faire, vous devez positionner les évents du chapeau de manière horizontale. Pour une efficacité optimale de l’opération, vous devez effectuer au préalable une purge du compresseur, pour éviter les défauts d’émission. La pression recommandée avec ce type de pistolet est de 4 bars, et vous devez vous munir d’un manomètre pour contrôler ce niveau. Avant de vous attaquer au travail proprement dit, procédez à un essai pour trouver le bon réglage. Aspergez un papier pour vérifier le rendu de peinture.

 

Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

Pour régler le débit de peinture, vous pouvez agir sur la molette inférieure située sur le pistolet. Une rotation dans le sens des aiguilles d’une montre vous permet de réduire le débit, tandis qu’un tour antihoraire vous mène à l’augmenter. Vous pourrez ainsi caler le réglage de manière à obtenir un jet équilibré de peinture, et pas une application à charge inégale (peu de débit) ou des coulures (trop de débit).

Pour trouver le bon équilibre, vous devez appuyer légèrement sur la gâchette, en réglant en même temps le manomètre, jusqu’à obtenir le rendu recherché. Pour information, la projection doit donner une forme d’olive, avec une répartition régulière, sans surcharge au bord ou au centre. Si la pression fournie par votre compresseur ne suffit malheureusement pas à donner le résultat escompté, vous devez alors jouer sur le débit de peinture.

En ce qui concerne le pistolet électrique par contre, les méthodes de réglage sont beaucoup moins sophistiquées, mais peuvent quand même nécessiter des retouches manuelles. Comme l’outil fonctionne à l’électricité, la pression de 2 à 6 bars est atteinte de manière automatique, pour se conformer au niveau idéal en fonction de la surface à traiter, et du type de peinture utilisé. Quelques conditions doivent cependant se vérifier, pour que votre art de la peinture se dévoile de façon optimale. Avant tout, le pistolet doit disposer d’un diamètre de gicleur de 0,5 millimètre.

Au moment de l’exécution d’un travail, la molette de commande relative au débit de peinture doit être ouverte à son maximum. Il vous appartient ensuite d’effectuer un réglage en fonction de la qualité de finition que vous souhaitez. Pour information, dans le cas du traitement d’une carrosserie de voiture, vous devez utiliser un type de peinture à basse viscosité d’emploi. L’usage du godet en devient alors assez difficile, notamment pour traiter les parties horizontales. Comme le pistolet doit toujours être tenu en perpendiculaire par rapport à la surface, il se retrouvera alors en position verticale, ce qui compliquera l’accès à la peinture dans le godet.

Afin de maintenir la même pression lors de l’exécution de la tâche sur les différentes parties, l’usage d’une rallonge flexible d’aspiration est conseillé. Celui-ci se raccordera directement au pistolet d’une part, et plongera dans un récipient de peinture prête à l’emploi d’autre part. Le pistolet recalculera alors le taux de pression nécessaire pour garder le même rendu, malgré la mise en place d’une distance supplémentaire à parcourir pour la peinture avant d’arriver au gicleur. Pour éviter les irrégularités, prenez soin de fixer la rallonge avec une pince au bord du récipient.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES