Les pas pour faire soi-même une porte en bois

Dernière mise à jour: 02.02.23

 

Il est tout à fait possible de fabriquer une porte en bois sans recourir aux services coûteux d’un artisan. Vous pouvez vous-même faire une porte solide, rustique et complète si vous savez comment faire une porte en bois. Les étapes à suivre sont simples, commencez par emboîter des rainures et languettes pour coller des lames de parquet entre elles. Puis, boulonnez un Z pour maintenir l’ensemble. Nous vous invitons à parcourir cet article pour connaître toute la procédure.

 

La fabrication d’une porte débute par la réalisation de l’huisserie. Pour cela, il faut :

1. Utiliser une équerre et crayonner la ligne de coupe des montants verticaux.

 Comment faire une porte en bois ?

 – Quand vous commencez à construire une porte en bois, prenez d’abord les mesures de son futur emplacement en y mettant un des montants verticaux.

 – Puis, tracez la ligne et reportez-la sur le deuxième montant vertical.

 – Le plan d’une porte en bois est tel que le montant horizontal doit métrer en fonction de la distance entre les 2 autres verticaux. 

2- Rassembler les montants verticaux

 – Au niveau de l’huisserie, 2 barres de sapin à sections inégales font la composition d’une porte. En tant que montants verticaux, elles seront clouées-collées pour ménager une feuillure.

 – Pour fabriquer une porte, il faut alors commencer par l’encollage.

3- Fortifier le résultat obtenu par clouage

 – Vous devez réunir les éléments encollés constituant votre porte en bois massif que vous avez préalablement mis sur l’établi.

 – Passez par le clouage de renforcement.

4- Trouer le mur là où les montants seront implantés

 – Placez les montants de porte en bois.

 – Tous les 25 cm, percez les trous de fixation et faites-en de même dans le matériau du mur.

5- Utiliser des chevilles classiques sur les trous

 – Si votre mur est en brique, chevillez les trous avec des chevilles classiques pour matériau plein.

6- Installer l’huisserie au mur

 – Pour finaliser la 1ère grande étape de la fabrication d’une porte en bois, vous devez poser sur l’un des montants des paumelles mâles, les dresser, puis les visser en vous assurant de leur verticalité grâce à un niveau à bulle. 

La seconde partie de la fabrication d’une porte en bois repose sur l’assemblage des lames. Vous devez :

1- Prendre les mesures de la hauteur et de la largeur de la porte.

F – aites-le à partir du fond de la feuillure en prévoyant 4 à 6 mm de jeu.

2- Joindre les lames de parquet.

 – La fabrication d’une porte en bois se fait à partir de lames de parquet qui sont à languettes et rainures.

 – Si vous effectuez l’assemblage avec des lames au nombre entier inférieur, après la pose du Z, vous pouvez compléter la largeur avec une lame supplémentaire que vous recouperez dans sa longueur.   

3- Retenir les lames à plat grâce à des serre-joints.

 – Prenez 2 barres de bois et mettez-y le panneau obtenu après avoir commencé à fabriquer la porte en bois.

 – Placez 2 barres au-dessus.

 – Ayez recours à des serre-joints pour fixer le tout aux extrémités.

4- Employer des serre-joints à grande ouverture pour maintenir le serrage des lames.

 – Si vous n’avez pas de serre-joints à grande ouverture, utilisez des cordelettes tendues et une clé en bois.

 – La seconde grande partie pour faire une porte en bois se termine en conférant aux lames leurs longueurs prévues. 

 

La troisième étape du plan de fabrication d’une porte d’entrée ou simple en bois est la mise en place des éléments du Z. Pour cela, il faut :

1- Disposer les bases du Z sur la porte.

 – Que ce soit pour faire une grande ou une petite porte en bois, il est plus sage de recourir à des barres en bois exotique pour construire le Z.

 – Prenez les traverses du Z et posez-les à 40 cm en bas et en haut de la porte.

2- Inscrire sur le panneau de la petite porte en bois l’emprise des traverses.

 – Pour réussir à couper et positionner les traverses, vous devez prendre en compte la largeur de la feuillure au moment de la mise en place du Z.

 – Crayonnez leur emprise sur les lames de la porte.

3- Indiquer les points de perçage afin d’exécuter la fixation de la traverse. 

 – Employez des serre-joints pour bloquer chaque traverse sur sa position exacte.

 – Tous les 10 cm, notez les points.

4- Fraiser les trous préalablement tracés.

 – Utilisez une mèche de 6 x 50 mm de diamètre pour effectuer les perçages dans la traverse.

 – Réalisez un fraisage pour délimiter les entrées pour les boulons.

5- Faire un fraisage sur la sortie des trous pour permettre aux écrous d’être noyés dans le bois de la porte.

 – Prenez une mèche plate dont le diamètre est égal à celui d’une clé à pipe. Puis, fraisez les orifices sur l’autre face de la porte en respectant l’épaisseur des écrous pour mesurer la profondeur.

6- Visser les écrous sur les boulons.

 – Vous devez poser l’écrou après la rondelle.

 – Pour cette fois, servez-vous d’une clé à pipe pour le serrage. En même temps, afin de maintenir fixement le boulon qui se trouve à l’autre face, utilisez un tournevis.

7- Lorsque les 2 traverses auront été mises en place, positionnez l’écharpe du Z à blanc.

 – Sachez que les extrémités du Z doivent s’arrêter au droit de celles se trouvant à l’inverse des traverses.

8- Crayonnez la coupe des extrémités de l’écharpe.

 – C’est le dernier point de la troisième grande étape de comment faire une porte en bois. Après avoir effectué le traçage, vous allez pouvoir mettre l’écharpe en place et suivre le même procédé qu’avec les traverses pour le perçage et le boulonnage.

Les opérations complémentaires pour fabriquer une porte en bois :

1. Mettre des marques sur le chant de la porte pour connaître la place des paumelles.

2. Découper les traces apposées avec un ciseau.

3. Fixer les paumelles en les vissant.

4. Encoller la rainure de la dernière lame afin de donner à la porte sa largeur exacte.

5. Utiliser une scie égoïne pour recouper sur sa longueur la dernière lame.  

6. Mettre en place la serrure et embellir l’aspect extérieur de la porte en appliquant de la lasure sur ses 2 faces.  

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES